28 avril 2019

_La Menace_ de Yann Queffélec (1993)

Charlie est un petit garçon eurafricain qui a été adopté tardivement par un couple assez âgé. Leur fils Eric (Erik en costume de skin-head) est un jeune homme qui aimerait entrer dans l'armée, qui hait son frère adoptif, prétend avoir souhaité un Noir pour le tuer. L'enfant vit dans une atmosphère de menace, de danger de mort imminent qui le terrifie, mais moins que la perspective, maintes fois réitérée par ses parents adoptifs, de le remmener à l'Institution. L'écriture ne joue pas sur le pathétique évident, pourtant, de la... [Lire la suite]

11 janvier 2019

"Une Affaire de famille" de Hirokazu Kore-eda (2018)

Une petite fille de cinq ans, Juri, est toujours sur le blacon de redez-de chaussée de ses parents, malgré le nuit. C'est ce que constatent Shôta et son père, Osamu, en revenant de leurs rapines en magasin. Ils l'emmènent avec eux à leur logement, en fait celui de la matriarche, une femme seule, où ils vivent clandestinement, trois enfants, deux parents. Comme la petite fille a l'air affamée, on lui donne à manger, on examine ses membres : elle est couverte de bleus... Personne ne parle plus de la remettre sur son balcon jusqu'au jour... [Lire la suite]
19 novembre 2018

"Capharnaüm", de Nadine Labaki (2018)

Primé quatre fois au Festival de Cannes 2018. Zain (Zain Al-Raffeea, extraordinaire) est un enfant des rues de Beyrouth, au Liban ; il a pourtant une famille, fort nombreuse au demeurant. Pour contribuer à aider ses parents, dans des trafics essentiellement, on lui fait renoncer à la scolarité, alors que c'est son rêve. Quant à sa soeur... il est fort inquiet de l'intérêt "honorable" d'un adulte pour elle et l'idée de s'enfuir vient de plus en plus fréquemment dans son esprit... Dès le début du film, nous savons que le petit... [Lire la suite]
28 mars 2017

"Le Conseiller" et autres nouvelles, de Dan Simmons (1998)

Trois nouvelles d'un auteur dont j'ai aimé plus que tout "Les Fosses d'Iverson" et dont plusieurs récits sont sur ma pàl. Les trois se passent dans le milieu scolaire (Dan Simmons a longtemps été enseignant) avec des colorations nettement fantastiques pour les deux dernières. Ça se lit bien ; "Kelly Dahl" est probablement le plus imaginatif des trois, mais son rythme ne m'a pas convenu.  "Le Conseiller" : ce qu'on appellerait un CPE en France est arrivé dans un établissement scolaire. Taciturne, sans initiative, il a mauvaise... [Lire la suite]
01 octobre 2015

_Égaux sans égo_, oeuvre collective (2013)

Illustrateurs : Anne Rouvin, Gabrielle Piquet, Laureline Mattiussi, Tatiana Domas, Josselin Paris.(...) Plusieurs petits scénarios de bandes-dessinées, focalisés sur les interrogations que les adolescents peuvent être amenés à se poser sur les représentations de leurs sexes, les attentes sociales afférentes, le sexisme (dans les deux sens), et leur marge de manoeuvre par rapport à tout cela.  Cela semble parfois de la littérature de commande, tant le politiquement correct et les bons sentiments paraissent artificiels à... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 15:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
08 mars 2013

_La Démesure - Soumise à la violence d'un père_, de Céline Raphaël (2012)

Ce récit biographique d'une enfant qui, dès l'âge de deux ans, a été poussée à des cadences et un temps de répétition du piano jusqu'à la maltraitance et au harcèlement fait l'effet d'un coup de poing. Entre la mère qui sait et ne sait pas bien ce qui se passe, en tout cas, ne comprend pas qu'elle a son mot à dire, l'enfant qui veut complaire et qui a peur de mourir, les adultes de l'entourage qui sont complices ou ne voient rien (je savais que certains thérapeutes sont les valets des pères pécuniairement bien pourvus, mais j'en ai... [Lire la suite]

13 décembre 2012

_Plus fort que la haine_, de Tim Guénard (1999)

Tim Guénard raconte de manière émouvante comme il a réussi à faire mentir la fatalité sociale, génétique, morale, ses propres objectifs de haine et se reconstruire grâce à l'attention qu'il a toujours portée à ce qui se passait autour de lui puis, plus tard, aux clins d'oeil du "Big Boss". Abandonné tout petit par sa mère et battu à mort par un père qui l'a, ainsi, hospitalisé pour trois ans, le petit enfant part d'abord à l'orphelinat où aucun parent ne le prend, puis en hôpital psychiatrique (tout cela parce que le pauvre enfant a... [Lire la suite]
09 mai 2012

"Maman", d'Alexandra Leclère (2012)

Il y a vingt ans, Sandrine 'Mathilde Seigner) et Alice (Marina Foïs) ont fait une sorte de fugue, fuyant leur mère (Josiane Balasko) qui, toute à son indifférence pour elles et à son intérêt pour son nouveau compagnon, n'a cherché ni à les retrouver, ni à s'expliquer avec elles. Sandrine, durcie et coléreuse, a eu deux garçons mais ne parvient pas à établir de relation amoureuse, tandis qu'Alice, tendre, fragile et artiste, est mariée mais s'est abonnée aux avortements à répétition, de peur d'être une mauvaise mère... C'est sur ce... [Lire la suite]
28 août 2007

_Natascha Kampusch, l'enquête_, de Allan Hall et Michael Leidig (2007)

Voici un document qui pose plus de questions qu'il n'y répond, et pour cause : Natascha Kampusch refuse de répondre à la plupart des questions (notamment celles qui relèvent de sa "vie intime") et même attaque en justice ceux qui se hasardent à en dire quelque chose.De plus, la police a négligé des pistes importantes, s'est refusée à creuser des coïncidences bizarres qui mettraient en cause les parents de Natascha et particulièrement sa mère. Certains témoignages et l'attitude de Natascha ont contribué à retourner contre elle... [Lire la suite]
15 juillet 2007

_Oliver Twist_, de Charles Dickens (1837)

Oliver Twist est un enfant dont la mère est morte dans un asile en donnant le secret de sa naissance dans un médaillon, mis dix ans en gages par l'accoucheuse...Entre temps, Oliver Twist grandit dans la maltraitance et la malnutrition, jusqu'au jour où il s'échappe et va à Londres. Là, seule une bande de voleurs l'adopte et le nourrit, en attendant de l'intégrer à son activité. Mais le bon naturel d'Oliver va contrecarrer leurs plans... La préface de Monod était vraiment sévère, un peu comme un fiancé qui, vous présentant sa belle... [Lire la suite]