24 juin 2017

_L'Ère du peuple_, de Jean-Luc Mélenchon (2017)

Cet essai a déjà été publié en 2014, 2016 et j'en ai lu la version augmentée parue en 2017. On y trouve le texte remanié, des annexes et des textes inédits ("L'intelligence du nombre", "L'anthropocène comme moment politique", "Le peuple et son conflit", "Le peuple et son mouvement"). Si vous "suivez" Mélenchon depuis longtemps, vous êtes familier avec plusieurs de ses thèmes, avec sa critique politique d'une croissance perpétuelle vouée d'avance et d'ores et déjà à l'échec, des décisions à courte vue et à petite échelle, les... [Lire la suite]

11 février 2017

_En finir avec l'eurolibéralisme_ (2008)

Revue internationale pour l'autogestion : UTOPIE CRITIQUE, sous la direction de Bernard Cassen ("Rompre avec l'omerta", "Vive la crise !" et "Pour un acte de dissidence inaugural"), "ce livre accueille les contributions de Christophe Ventura ("La fracture démocratique"), de Corinne Gobin ("Quand social signifie anti-social") d'Aurélien Bernier ("Imposture écologique"), de Julien Landfried ("Un libre-échangisme destructeur"), de Jean-Luc Gréau ("L'euro en question"), d'Antoine Schwartz ("Allégeance à Washington"), de Louis Weber ("Une... [Lire la suite]
23 janvier 2016

T.I.N.A. (There is no alternative) : petite histoire de la crise depuis les subprimes

Théâtre de Fontblanche, Vitrolles, le jeudi 21 et le samedi 23 janvier (je suis allée aux deux représentations : est-ce assez significatif de l'intérêt que je porte à la pièce ?) Comment la crise des subprimes a-t-elle mis au grand jours que l'économie dématérialisée de la Bouse et ses folles abstractions, son génie mathématique et son absence de limites éthiques associée au bon vieux "après moi, le déluge !" était un monstre fou ? Et qui n'avait pas fini de dévorer ses proies ? Au commencement, si vous n'étiez pas solvable, vous... [Lire la suite]
28 avril 2015

_La Fabrique du crétin - La mort programmée de l'école_ de Jean-Paul Brighelli (2005)

Voici enfin un peu de temps pour lire cet essai dont j'avais beaucoup entendu parler. Il ne dit rien de bien nouveau par rapport à d'autres auteurs (Maurice T. Maschino, par exemple, et son "Vos enfants ne m'intéressent plus" ou "Voulez-vous vraiment des enfants idiots ?"). Pour beaucoup de choses, je souscris à son analyse : une réforme Haby instituant le collège unique sur une hypothétique (et fausse) hausse de la natalité, entérinant une coutume qui n'a jamais été stoppée depuis, - tout juste ralentie : la baisse du nombre... [Lire la suite]
25 juin 2012

_Manifeste des économistes atterrés_ (2010)

(...) Crise et dettes en Europe : 10 fausses évidences, 22 mesures en débat pour sortir de l'impasse | Philippe Askenazy, Thomas Coutrot, André Orléan, Henri Sterdyniak 4ème de couverture : Les décideurs européens ont-ils appris quelque chose de la crise provoquée par les dérives de l'industrie financière ? On peut en douter.Pour résorber les déficits provoqués par le sauvetage des banques et la récession, la Commission européenne et les gouvernements appliquent avec une vigueur renouvelée des programmes d'ajustement qui ont dans le... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 mai 2010

"Capitalism : a Love Story", de Michael Moore (2009)

DOCUMENTAIRE Michael Moore nous explique comment la vision enfantine et positive du capitalisme a été trahie par l'évolution de ce dernier ; le sous-titre du documentaire est "This time, it's personal". Les prémices du capitalisme aux États-Unis avaient beaucoup pour plaire : c'était une société prospère, au plein emploi, avec une excellente redistribution des richesses (avec des imposables à 90%, on imagine...). Mais un tournant a eu lieu, et le réalisateur pointe pour nous les dérives qu'apporta au capitalisme le dogme du... [Lire la suite]