01 octobre 2009

"Le Village", M. Night Shayamalan (2004)

L'HISTOIRE Un thriller dans la petite maison dans la prairie.En l'occurrence, ça se passe dans une grande clairière. Des créatures venues des bois encerclent un petit village et interdisent la moindre intrusion dans leurs bois ; dans le cas contraire, elles surviennent et parsèment dans le village, en signe d'avertissement, des animaux écorchés.Des jeunes gens pensent à bien autre chose, à l'amour notamment. Mais quand Lucius (Joaquin Phoenix, l'empereur Commode de "Gladiator") est blessé par un "rival", simple d'esprit, jaloux,... [Lire la suite]

13 août 2009

_Charaf ou l'Honneur_, de Sonallah IBRAHIM (1997)

Charaf se fait draguer sans le savoir dans un cinéma par un étranger qui tente d'abuser de lui ensuite ; en défendant son honneur, Charaf le tue. Il se retrouve en prison au côté d'autres criminels de l'honneur, qui pour avoir tué une sœur déshonorée, qui pour avoir trouvé que sa femme avait mauvais genre, etc. Mais pas seulement. En même temps que nous entrons dans un autre monde en apparence, chaque prisonnier, trafic, meurtre, vol, corruption, responsabilité civile, apporte sa contribution à la reconstitution de l'Égypte... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 21:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 juillet 2009

"Malcolm X" de Spike Lee (1993)

L'HISTOIRE C'est une biographie sans concession, à peine hagiographique, du grand leader de Nation of Islam. Chute et rédemption du rejeton d'un groupe ethnique humilié, qui se cherche une raison de s'estimer et qui la trouve dans la religion, après un passage houleux à travers les petits trafics, les aventures avec la femme blanche, la manipulation de type sectaire. MON AVIS Spike Lee a beau être engagé, l'amour et l'ardeur ne l'aveuglent pas. Malcolm X a beau être d'une pureté qui pourrait tenter l'hagiographe, le cinéaste... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 juin 2009

_La Tentation obscurantiste_, de Caroline Fourest (2005)

Même si j'aime mieux écouter Caroline Fourest que la lire (le sous-titre de cet essai pourrait être "des noms ! des noms !" car il contient rien de moins que la liste de ceux qui, selon elle, se commettent avec l'islamisme à gauche), je suis contente d'avoir pu comprendre pourquoi les positions laïques sont si partagées à gauche et comment on en vient à des abîmes idéologiques au cœur même de cette famille politique face à l'islam. Elle définit deux grandes familles : ceux qui militent à gauche par anti-totalitarisme et les... [Lire la suite]
26 juin 2009

_La Peste_, d'Albert CAMUS (1947)

Oran se retrouve la proie d'une épidémie de peste. Le nombre de morts est en constante augmentation et les mesures sanitaires se font toujours plus sévères, les murs se ferment, des camps pour pestiférés s'instituent, des couples sont séparés... La vie essaie de continuer, alors que rien n'est plus comme avant. Une lecture décevante où je crois, sans l'affirmer, que Camus a voulu plaquer l'apologue du cauchemar dont l'Europe et le monde sortaient au moment de la parution du roman : les correspondances qu'on peut voir entre la peste... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 juin 2009

_Micromégas_, de Voltaire (1752)

Deux géants extraterrestres venus de Sirius et de Saturne décident de visiter les mondes voisins. Devinez où ils vont atterrir ? Chez nous, bien sûr. Les deux E.T. sont doués d'une intelligence scientifique hors du commun mais innée. Micromégas était persécuté par le clergé sur sa planète, et il découvre que les Terriens sont eux aussi victime des préjugés ethno-(orbo-)centriques. Relecture, et heureusement, j'avais presque tout oublié. Apologue sur le relativisme et le rencontre avec l'Autre. A lire avec des notes d'accompagnement... [Lire la suite]

14 juin 2009

_Memnon ou la sagesse humaine_, de Voltaire

Un petit conte de huit pages assez divertissant, qui illustre toujours le pessimisme voltairien : Memnon prend des résolutions qui nous paraissent bonnes mais ne parvient pas pour autant à éviter les malheurs.Le dialogue final avec l'ange, qui, à la manière des philosophes "optimistes" (Pope, Leibniz) dit qu'on ne voit la perfection du monde que de loin et dans sa globalité, met en évidence qu'il n'empêche qu'en regardant au cas par cas et de près, il devient impossible de tenir cette position.
Posté par DonaSwann à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 juin 2009

_La Ferme des animaux_, de George Orwell (1945)

A l'instigation des cochons, les animaux d'une ferme, mal nourris, exploités, maltraités, se révoltent et chassent leur fermier alcoolique Jones et ses valets malhonnêtes. Ils vont rebaptiser le ferme "du Manoir" "La Ferme des animaux", se pourvoient d'un hymne, de sept commandements, et se proposent de vivre dans l'égalité, le respect mutuel et une sorte de communisme, une coopérative, où aucun d'eux ne pourra être amené à être exploité. Cette utopie engendre de l'émulation, du stackanovisme (la figure du cheval Malabar est à cet... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 juin 2009

_Médecin malgré moi_, de Patrick de Funès (2008)

C'est un livre assez surprenant, inattendu. Il est rare que, dans les professions où il faut "avoir la foi", quelqu'un se lève et se dénigre autant. Car c'est l'histoire d'une erreur de casting, d'un fourvoiement professionnel en même temps que d'une grande déception, que nous conte Patrick de Funès (oui, oui, le fils de). L'auteur a "préventivement résilié son inscription au tableau de l'ordre des médecins", ordre sur lequel il tire à boulets rouges, les accusant de protéger les truands et de ne poser de problèmes qu'aux praticiens... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 mai 2009

_L'Humanité disparaîtra, bon débarras !_, d'Yves Paccalet

Yves Paccalet, militant écologiste convaincu, qui a tenté de prévenir pendant des années, décide de baisser les bras. Quoi qu'on dise à l'Humanité, elle tient vraiment à scier la branche sur laquelle elle est assise. A ce stade d'aveuglement, de cruauté, d'imbécilité, on se demande si le monde perd vraiment quelque chose à la disparition de cette race (en même temps que les autres, hélas), bien plus cousine du cafard, du rat, des termites que du panda ou du dauphin.Il passe alors en revue tout ce qui fait que notre disparition est... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 12:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,