17 mars 2017

"Les Silencieuses (récit d'un voyage)", de Nicolas Raccah et Frédérique Aït-Touati

Nicolas Raccah est seul sur scène, sur un tabouret. Il nous raconte comment, en 2012, il a promené, souvent dans des appartements, son spectacle "Le Petit Traité du Plaisir qui met Oubli à la mort". Il s'agissait d'une compilation de poèmes érotiques de la Renaissance et, sans penser à mal, il a pris ce qu'il trouvait : des poèmes d'hommes. Or, à une question qui lui était souvent posée par une femme ("Il n'y a pas de textes de femmes ?") à la fin du spectacle, il se voyait obligé de répondre, un peu contrit mais en toute bonne... [Lire la suite]

12 mai 2016

_La Belle Amour humaine_ de Lyonel Trouillot (2011)

Une jeune Française, Anaïse, vient en Haïti à la recherche de son histoire familiale, de son grand-père. La voix du chauffeur prolixe qui l'emmène à l'Anse-à-Fôleur se mêle à des passages à la narration externe qui nous présentent ce colonel, Pierre André Pierre, et son ami Robert Montès, le grand-père, sous un jour vraiment peu reluisant. L'ambiance dans le récit est lourde de leurs exactions et du fait qu'on peut raisonnablement soupçonner que l'incendie dans lequel tous deux ont péri n'ait pas été accidentel... mais à... [Lire la suite]
03 décembre 2015

_Idylles_ Théocrite (290 avant J.-C.)

Ἄρχετε βουκολικᾶς, Μοῖσαι φίλαι, ἄρχετ᾽ ἀοιδᾶς.(Entonnez, Muses bien-aimées, entonnez un chant bucolique !) Cette lecture suit de beaucoup trop loin ma première et juvénile lecture des Bucoliques de Virgile, car je me suis toujours contentée des extraits mis en regard des textes de ce dernier. Et c'est bien fait pour moi : du premier coup d'oeil, la parenté m'a paru évidente et, bien entendu, incontournable : Thyrsis, d'accord... mais aussi la mort de Daphnis, chantée par Thyrsis... Evocation du père de la poésie bucolique... [Lire la suite]
11 novembre 2015

_L'Alphabet des anges_ de Xochilt BOREL

Soledad est orpheline de mère et une brève liaison la fait devenir prématurément mère à son tour pendant qu'elle fait de brillantes études, imposées par son père. Malgré un avortement clandestin, imposé, lui aussi, le foetus survit, avec des séquelles. Soledad décide alors de garder l'enfant, qu'elle nommera Aneth, dédier sa vie, son destin à l'instant, à l'instinct, à la pulsion de vie. La petite fille se montre vive, précoce, poétesse... mais la tragédie rôde toujours. Une jolie histoire, vraiment. Alors que les personnages... [Lire la suite]
05 juillet 2014

_Aucassin et Nicolette_ d'un auteur anonyme (XIIème siècle ca)

Aucassin est le fils du comte Garin de Beaucaire qui guerroie sans trêve contre le comte Bougar de Valence. Toutes ces affaires ne l'intéressent pas : le but unique de sa vie est de s'unir à une belle captive convertie, originaire de Carthagène, Nicolette, qui lui rend ses sentiments. Ils passeront par beaucoup de tribulations, d'épreuves, parfois amoureuses, avant d'y parvenir. Le récit alterne passages parlés et chantés, mais je n'ai pas beaucoup profité de leur poésie, car j'ai surtout lu la translation de Jean Dufournet. ... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 15:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 décembre 2013

_L'Irrégulière - Mon itinéraire Chanel_, d'Edmonde Charles-Roux (1974)

Il s'agit d'une biographie historiquement très détaillée, très intéressante et qui campe de manière saisissante plus de soixante années de vies et d'événements. La période des années folles et de la 1ère guerre mondiale, qui m'intéresse particulièrement, m'a comblée. Il ne me reste que l'ennui de continuer à ressentir plus qu'une grande réticence à l'égard de Gabrielle Chanel, cette fois bien plus fondée par des certitudes biographiques que par des impressions glanées d'après le quasi-mythe. Car la façon dont cette femme talentueuse... [Lire la suite]

26 juillet 2012

_Je, François Villon_, de Jean Teulé (2006)

Biographie (très) romancée du poète François Villon, né Montcorbier en 1431, à peu près à la mort de Jeanne d'Arc. Adopté par un chanoine au grand coeur mais peu doué pour éduquer, dont il prendra le nom, François traversera la vie en apportant désolation, malheur et deuil aux personnes qui l'aiment, fascinant seulement par sa poésie et son esprit rebelle...  Les premières pages secouent par leur violence, qui ne va pas decrescendo. Je me suis accrochée à cause de la qualité et de la facilité de l'écriture de Teulé, et son... [Lire la suite]
14 avril 2012

"Le Facteur de Neruda", d'Antonia Skàrmeta mis en scène par J-C Nieto

Mise en scène de Jean-Claude NIETO Théâtre du Jeud de Paume, Aix-en-Provence Avec Balthazar DANINOS, Michel GRISONI, Catherine HEROLD, Magali LERBEY. En 1973, au Chili, Neruda se repose dans sa villa au bord de la mer. Il est le seul de ce modeste village de pêcheurs à recevoir du courrier, au point que Mario, son facteur, a vu son poste créé uniquement pour le grand poète national. Mario éprouve une grande curiosité pour tout cet écrit, pour cette poésie, et il est amoureux de Beatriz, une jeune serveuse... Pour la conquérir, il... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 22:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 février 2012

_Les Fillettes chantantes_, de Robert Sabatier (1980)

La France vit une période ambiguë, toute au souffle des congés du Front populaire et de tout ce qui embellit les vies modestes, avec l'inquiétude des événements européens. Olivier Chateauneuf, le titi de la rue Labat, adopté par sa tante Victoria, l'épouse d'un imprimeur a bien grandi. Il s'est acclimaté à sa nouvelle vie, a arrêté ses études et fait son apprentissage d'imprimeur dans l'établissement de son oncle. Mais il n'en a pas fini avec le contenu des livres, qu'il dévore, et écrit des poèmes, inspirés notamment par sa cousine... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 14:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 janvier 2012

_La Mort d'un juste_ de Jacques Chessex (1996)

Le narrateur, Aimé Boucher, est un théologien réputé, auteur clandestin d'un recueil poétique intitulé La Sainte Cène, où il narre ses repas érotiques pris sur le corps de ses maîtresses. Sa volonté n'est pas blasphématoire, il associe ses plus anciennes émotions affectives et sensuelles à sa passion infinie pour Dieu et la religion catholique, ce qui justifie ses intentions, mais ce n'est pas ainsi qu'il est perçu. D'ailleurs, malgré le pseudonyme, il est vite découvert comme l'auteur du recueil, et cela fait d'autant plus scandale... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 21:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,