12 mai 2017

"Fiore" de Claudio Giovannesi (2016)

Daphne (Daphne Scoccia) a un père, Ascanio (Valerio Mastandrea, méconnaissable mais fascinant, vu pour la première fois dans Fai bei sogni) sorti de prison depuis peu qui vit son chômage chez une immigrée roumaine (Laura Vasiliu) pourvue d'un fils, Lele. Aucune mention, jamais, de sa mère. Elle s'est échappée d'un foyer et vit de vols (avec violence) de téléphones portables, squatte chez sa complice. Elle est un jour attrapée et atterrit en prison pour mineurs pour une année. Là, il y a une aile pour les garçons, une pour les filles.... [Lire la suite]

19 novembre 2016

_Elégies du 4 Juin _ de LIU Xiaobo (2012)

En préambule, j'exprimerais presque mon regret d'avoir décidé de ne plus reconduire mon Challenge ABC pour - au moins - l'année à venir. Comme beaucoup d'autres BookCrosseurs, je lui reproche de nous pousser, par jusqu'au-boutisme, vers des auteurs qui ne nous tentent pas plus que cela, parce que leur nom commence par une lettre qui nous manque. La vertu symétrique de ce jeu-défi, c'est qu'on découvre des auteurs qu'on aurait snobé par ignorance ou paresse intellectuelle. C'est ainsi que j'ai récemment blogué une improbable lettre U... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
01 avril 2016

_Pour une femme de son âge_ de Dominique Fabre (2008)

C'est une série de nouvelles dont le narrateur est tout d'abord un enfant, puis un jeune adulte.Les thèmes récurrents sont l'amitié, le mystère des adultes, des femmes, le fait de se perdre de vue ou de se retrouver longtemps après. Une ou deux sont très fastidieuses à lire, mais deux ou trois autres sont des bijoux qui m'ont beaucoup touchée. Citations : Je me demande combien de jours sont nécessaires pour garder la mémoire d'une personne, d'un événement. (...) [J]'ai seulement vomi un peu de bile et je me suis dit - ça a... [Lire la suite]
10 mai 2013

_Une Journée d'Ivan Dénissovitch_, d'Alexandre Sojenitsyne (1962-1973)

Voici un livre, sorte de récit fictif tirant sur le documentaire, qui fut publié en U.R.S.S. sous Khrouchtchev, au prix de quelques petites tournures modifiées. Il relate une journée, qui semble une semaine, de souffrance du lever dans un camp de travail dans le Nord-Kazakhstan, jusqu'au coucher. La pénurie ignoble de nourriture est l'obsession de chaque prisonnier, juste avant le froid qui démembre et tue. On est dans l'anecdote minimaliste, mais, régulièrement, le narrateur prend du recul et insère la séquence dans un tout dont on... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 octobre 2010

_Une Vie violente_, de Pier Paolo PASOLINI (1959)

Tommaso Puzzilli va évoluer dans ce roman de l'enfance à la jeunesse, un peu avant l'âge des constructions. Ce jeune Romain (Petralata, la banlieue) vit au départ dans une sorte de bidonville, dans des conditions dangereuses, insalubres. La délinquance, les pédophiles, la tentation proxénète, la violence et les accidents le guettent, lui et ses jeunes camarades, grandis dans une quasi complète amoralité. Seule compte la survie. ll tombe amoureux d'Irène, une fille "plus grosse, plus forte, presque une allure de garçon, les cheveux... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 11:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 août 2009

_Charaf ou l'Honneur_, de Sonallah IBRAHIM (1997)

Charaf se fait draguer sans le savoir dans un cinéma par un étranger qui tente d'abuser de lui ensuite ; en défendant son honneur, Charaf le tue. Il se retrouve en prison au côté d'autres criminels de l'honneur, qui pour avoir tué une sœur déshonorée, qui pour avoir trouvé que sa femme avait mauvais genre, etc. Mais pas seulement. En même temps que nous entrons dans un autre monde en apparence, chaque prisonnier, trafic, meurtre, vol, corruption, responsabilité civile, apporte sa contribution à la reconstitution de l'Égypte... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 21:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 juin 2009

_La Peste_, d'Albert CAMUS (1947)

Oran se retrouve la proie d'une épidémie de peste. Le nombre de morts est en constante augmentation et les mesures sanitaires se font toujours plus sévères, les murs se ferment, des camps pour pestiférés s'instituent, des couples sont séparés... La vie essaie de continuer, alors que rien n'est plus comme avant. Une lecture décevante où je crois, sans l'affirmer, que Camus a voulu plaquer l'apologue du cauchemar dont l'Europe et le monde sortaient au moment de la parution du roman : les correspondances qu'on peut voir entre la peste... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,