09 août 2018

_Je croyais qu'il suffisait de t'aimer_, de Jacques Salomé

Je m'étais inscrite à ce bookring il y a dix ans, il a été détourné par un lecteur qui avait oublié qu'il faisait partie d'une chaîne et il reprend enfin sa route. Il s'agit d'un recueil de nouvelles écrites par un psychologue (?) connu. La première nouvelle m'a saisie, fascinée, j'ai cru que toutes étaient ainsi... et c'était malheureusement un peu vrai : impossible d'évoquer une relation amoureuse sans entrer dans les particularités érotiques de chacun des couples invoqués, et ce, de manière extrêmement longue et pas toujours utile... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 janvier 2018

_Orgueil et Préjugés_ de Jane Austen (1795 ca)

Mr Bennett est un gentleman qui a fait par amour une mésalliance aggravée d'une véritable mésentente : Mrs Bennett est sotte, superficielle, ses réactions la posent à la limite de l'histrionisme. Mais aucun ne se doute à quel point à elle seule, et sans doute à son influence sur certaines de ses filles, elle constitue une raison de ne pas épouser ces dernières. Jane, Elizabeth, Lydia, Kitty et Mary arrivent pourtant à l'âge de se marier. Jane attire l'attention de Mr Bingley, et il est rapidement entendu qu'une idylle aussi parfaite... [Lire la suite]
19 février 2017

_Le Sentiment d'imposture_ de Belinda Cannone (2009)

L'imposteur est une personne qui croit occuper indûment sa place : il a réussi un examen, un concours, un entretien d'embauche ; il a obtenu une promotion, l'amour de quelqu'un, le succès, une médaille. Et tout cela, il pense, pour diverses raisons que je ne détaillerai pas, mais que l'auteur énumère, qu'il l'a obtenu par hasard, par chance, sur un malentendu. Elle évoque aussi, mais ce n'est pas son propos principal, les imposteurs professionnels, les imposteurs qui ont réellement triché et menti. A peine payé, j'ai regretté mon... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 22:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 décembre 2016

"Personal Shopper" d'Olivier Assayas (2016)

Maureen (Kristen Stewart), une Américaine, vit à Paris, depuis quelques temps. Son frère jumeau Lewis y vivait comme ébéniste dans une magnifique vieille demeure. Tous deux avaient la même malformation cardiaque, tous deux étaient médiums (du moins Lewis le prétendait-il) et s'étaient fait la promesse que le premier des deux qui mourrait enverrait un signe à l'autre. Maureen ne rejoint pas son compagnon au Moyen-Orient pour guetter le fameux signe dans la vieille maison, désormais à vendre. Pour vivre, elle fait un métier qu'elle... [Lire la suite]
05 novembre 2016

"Tout s'accélère" de Gilles VERNET (2016)

En partenariat avec le Cinéma municipal les Lumières et la Communauté du Pays d’Aix, l'association dont je suis membre, Massilia-Cosmopolitaine (Vitrolles SUN Festival) vous propose le Samedi 5 novembre ☀ 19h45 : Projection du film « TOUT S'ACCÉLÈRE » (Gilles Vernet, 2015). ☀ Débat en présence du réalisateur Gilles Vernet. Des documentaires présentant l'absurdité d'un monde cherchant le profit, détruisant la nature et empoisonnant les vies, j'en ai vu des dizaines, au cinéma comme à la télévision ; et, pour tout dire, je sature un... [Lire la suite]
05 novembre 2016

_Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi_ de Dominique Loreau (2012)

Le livre était sur ma pàl depuis à peu près un an et le titre correspond à quelque chose auquel je crois depuis presque toujours. Pourquoi ne pas interrompre ma longue série de romans pour attaquer des ouvrages pratiques, des essais, et autres ? Commençons prosaïquement. Croyais-je. Le sous-titre (« Et si faire le ménage était une thérapie ? ») était déjà plus inquiétant, mais je ne m’attendais pas du tout à ce que le livre aille si loin. Passée la première déconvenue, et les premières objections idéologiques,... [Lire la suite]

27 septembre 2016

_Ce qui était perdu_ de Catherine O'Flynn (2007)

Kate Meaney, une petite fille très douée, décide de fonder sa propre agence de détectives, et son lieu d'enquête privilégié est le magasin Green Oaks, avec son assistant, sa peluche-chimpanzé. Seul un surveillant, Adrian, et sa camarade de classe, Teresa Stanton, lui ont permis de rompre sa solitude... avant sa disparition. Adrian, accusé, disparaît...Dix-neuf ans plus tard, Kurt, le surveillant du grand magasin a la vision d'une petite fille dans l'écran de contrôle, mais il est le seul à l'avoir vue...  Ce n'est pas un roman... [Lire la suite]
01 juillet 2016

"Ils sont partout", d'Yvan Attal (2016)

Un film par sketch illustre et démonte la plupart des clichés attachés aux juifs : "ils ont de l'argent", "ils s'entraident", "ils ont tué le Christ", "ras-le-bol de la Shoah", le "complot juif", etc. Même si on sent un tremblement de colère - et un peu de peur-, le propos est humoristique, le rire éclate souvent et le délire va crescendo, peut-être loin dans le délire, un peu à la manière des "Infidèles". On commence très fort par une rencontre avec la gentille connerie ordinaire et ça n'arrêtera plus. Un personnage récurrent, joué... [Lire la suite]
26 décembre 2015

_Eloge de la fuite_ de Henri Laborit (1976)

Le célèbre neuro-biologiste aborde des thèmes de psychologie qu'il éclaire sous un angle scientifique bienvenu, par exemple l'amour, le pouvoir, le travail... Malheureusement, j'ai eu le sentiment de ne rien apprendre de plus et je me suis beaucoup ennuyée. Tout au plus ai-je appris que la fuite n'était donc pas un concept négatif. Interview de Laborit au sujet de ce livre sur Radio Libertaire : 1, 2.
Posté par DonaSwann à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
19 février 2015

_Les Relations durables_, de Gérard Apfeldorfer (2006)

Voilà un essai qui a dû être baptisé après coup, et par l'éditeur, pour être plus vendeur.Il n'est pas inintéressant en soi, mais l'information que vous cherchiez, si vous l'avez choisi pour son titre, tient en quelques pages. Au milieu, un livre plus sociologique et bavard que vraiment dédié au développement personnel "applicable", rempli d'informations plus que rebattues sur le patriarcat, le matriarcat, les sirènes du Grand Amour.Une chose qui m'a profondément agacée : le choix du mot "violence" pour parler du mécanisme de la... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 08:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,