15 janvier 2021

L'Amie prodigieuse, tome 4 : "L'Enfant perdue" (2017)

Chose incroyable, le dernier tome n'est pas qu'une resucée des mêmes problématiques, il est véritablement une réponse et une résolution des flux et reflux de l'amitié entre les deux femmes et répond, dans un premier temps à la question de savoir s'il s'agissait bien d'une amitié. Dans le tome précédent, on avait atteint un paroxysme dans le doute, avec les intersubjectivités de la narratrice et de ses partenaires, d'autres personnages, aussi. Deuxième réponse : Lila est-elle bien l'"amica geniale" dont Lenù admirait et redoutait le... [Lire la suite]

12 janvier 2021

L'Amie prodigieuse, tome 3 : "Celle qui fuit et celle qui reste" (2013)

A ma grande surprise, j'ai encore une fois dévoré ce tome, qui m'a peut-être beaucoup plus parlé que les deux premiers. Le, les pièges dans lesquels s'enferrent les deux femmes, spécialement Lenù, la narratrice sont terribles et il semble, tout d'abord, que seule Lila ait la force, sur les moyen et long termes, de s'en libérer. Je me suis plusieurs fois demandé si la thèse de l'existence de la "génialité", la Schwärmerei, n'était pas l'invraisemblance particulière de ce roman. Comment Lila, qui professe ne plus lire ni écrire depuis... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
17 octobre 2020

_L'Amie prodigieuse_, tome 2 : "Le nouveau nom" (2012)

L'amie prodigieuse, tome 1 : "Enfance, adolescence". L'amie prodigieuse, tome 3 : "Celle qui fuit et celle qui reste". Je n'ai pas pu attendre bien longtemps avant de me lancer dans le tome 2, au détriment des Furtifs, dans lesquels je patauge toujours... Je voyais bien que la fin du tome 1 était atroce, mais je ne me doutais pas que le riche mariage de Lila allait se révéler aussi immédiatement sordide. J'avais donné, à l'instar d'un critique de cinéma, au Nombril du monde, d'Ariel Zeitoun, la palme de la nuit de noces la plus... [Lire la suite]
07 octobre 2020

"Michel-Ange (Il Peccato)" de Andreï Kontchalovski (2020)

Au XVIème siècle, poursuivi les vers et à la poursuite de l'ombre de Dante Alighieri, Michelangelo Buonarotti se trouve à la croisée de problèmes politiques et économiques qui influencent les délais et les sujets de ses oeuvres, rendent sa vie sacrificielle et folle. Certes, il y a de sa faute quand il espère assez légitimement enrichir sa famille sur les avances de ses mécènes, or son perfectionnisme retarde ses travaux et, la politique s'en mêlant, on peut le dire dans un noirâtre pétrin. Sans compter que les familles Della Rovere... [Lire la suite]
22 juin 2019

_Mont-Oriol_ de Guy de Maupassant (1887)

Un roman de Maupassant ? Que je ne connaissais pas ! Et qui valait la peine d'être connu ! Je le dis sans ironie : quelle aventure ! quel profit l'on tire de la consultation des descriptifs du bac d'autres collègues ! Les gorges d'Enval sont une station thermale auvergnate assez réputée, où les médecins, des espèces de knocks règnent en maîtres. La satire du roman portera bien aussi sur eux, et Maupassant qui non seulement les fréquenta à cause des conséquences terribles d'une syphilis pas soignée à temps, et dont il mourra, les... [Lire la suite]
12 janvier 2019

_Purge_ de Sofi OKSANEN (2008)

Aliide Truu, veuve de Martin, un apparatchik estonien, trouve en 1992, pratiquement devant sa porte, Zara, une jeune Russe en vêtements sexy et déguenillés à la fois, parlant un peu estonien, terrorisée. La conversation nous amène à penser que Zara avait déjà entendu parler d'Aliide et qu'elle n'est pas devant chez elle par hasard...  Le récit oscille entre différentes dates, croissantes, de la 2ème guerre mondiale, puis de l'après-guerre, et les années 1991 (années de Zara à Berlin) et 1992 (Zara en Estonie). Différents... [Lire la suite]

03 février 2018

_Le Cid_ de Pierre Corneille (1636)

Chimène et Rodrigue sont promis l'un à l'autre et s'aiment en ce début de deuxième millénaire. Leurs pères, Don Diègue et le Comte sont malheureusement devenus rivaux sur la fonction d'instruire le Dauphin, et c'est Don Diègue qui l'emporte ; ils se disputent, le Comte soufflète le vieil homme et le laisse désespéré de n'avoir su laver son honneur. Il court demander à Rodrigue de lui prêter son bras, arguant que son déshonneur rejaillit sur lui. Rodrigue hésite longuement, illustrant ce que nous appelons aujourd'hui le dilemme... [Lire la suite]
02 octobre 2016

_Juste une ombre_ de Karine Giébel (2012)

Cloé Beauchamp est le point de mire : belle, ambitieuse, arrogante, elle a trouvé l'homme de ses rêves, gravi rapidement les échelons de son entreprise, faisant reconnaître ses talents et travail loin devant ses rivaux, ses amies peinent à la suivre et à essuyer ses affronts... Elle revient de loin, trimballant une immense culpabilité pour avoir mis en danger sa cadette, dont elle a gâché la vie. Est-ce cette ombre dans sa vie qu'elle aperçoit un soir devant sa voiture et qui s'approche soudain d'elle ? La silhouette d'un homme très... [Lire la suite]
04 août 2016

_Les Liaisons culinaires_, d'Andreas Staïkos (1997)

Première découverte le 18 décembre 2010 Dimitris et Damoclès sont voisins et bons cuisiniers. Un jour, dans l'ascenseur, Damoclès adresse la parole à l'autre, en lui détaillant le menu qu'il pensait que Dimitris avait préparé. Les détails en étaient si rigoureusement exacts (persil ciselé et non pas haché), que Dimitris soupçonne son voisin d'être voyeur et lui donne de lui-même des détails visuels... qui révèlent à Damoclès, horrifié, que la maîtresse de Dimitris n'est autre que... Nana, sa propre maîtresse. Celle-ci, mariée, se... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 10:34 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
05 septembre 2014

"Hippocrate" de Thomas Lilti (2014)

Benjamin entre en Internat de médecine comme on hérite d'une charge familiale lourde : son père est directeur de la clinique où il exerce. Très vite, les choses lui paraissent difficiles : ce qu'on sait et ce qu'on doit faire sont loin d'être en adéquation, surtout quand on fait face à la pénurie, au matériel et aux locaux vétustes. Comment Hippocrate aurait-il écrit son serment s'il avait connu cette escalade à la rentabilité que doit gérer aujourd'hui la médecine de masse ? C'est la question vers laquelle ce film nous amène peu à... [Lire la suite]