20 septembre 2019

"La Vie Scolaire" de Grand Corps Malade et de Mehdi Idir dit "Minos" (2019)

Je suis allée voir ce film à reculons, même et surtout quand j'ai vu que Grand Corps Malade en était le co-scénariste. Quand une célébrité du show-biz parle de l'école du point de vue des adultes, c'est malheureusement d'un point de vue d'élève, soutenu par des souvenirs lointains, plus ou moins teintés de parano, d'élèves... Et, effectivement, quand j'ai vu la journée de pré-rentrée qui semblait se borner à la distribution d'emplois du temps à de vieux ados grincheux, dans un nombre presqu'aussi faible que dans un conseil de classe,... [Lire la suite]

26 mars 2016

_A perte de vue_ d'Aurélie Dauvin (2007)

Aurélie Dauvin est professeur de Lettres. Elle a durement lutté pour y parvenir car elle est née avec la maladie de Peters, des yeux blancs, cornée opaque (opération ratée), et un quart de vision à un des yeux. Sa chance, estime-t-elle, est d'avoir connu un peu de vue, de couleur, de formes et d'avoir donc une idée de ce qu'elle a perdu et de ce que les mots recouvrent. Mais les luttes de ses parents ne se limitent pas au corps médical, il faut très vite convaincre les éducateurs (enseignants et responsables) qu'Aurélie peut suivre... [Lire la suite]
13 février 2016

_Notre héros défiguré_, de Yi Munyol (1987)

Relecture. Dans une petite ville de Corée du sud, Han Pyongt'ae, un jeune garçon originaire de Séoul, excellent élève, vient avec des idées préconçues sur ce que doit être le fonctionnement d'une classe, le rôle d'un maître par rapport à celui d'un chef de classe ; il est fort déçu par sa réception dans l'école de Y. Il faut dire qu'un certain Sokdae, élève âgé, fort, y fait régner la terreur et endosse des responsabilités qui incombent au maître. Phyongt'ae va d'abord être en révolte contre ce système puis, harcelé, désavoué par ses... [Lire la suite]