30 mars 2018

"La Forme de l'eau" de Guillermo Del Toro (2017)

Elisa (Sally Hawkins) travaille comme femme de ménage dans un laboratoire d'expérimentations secrètes aux Etats-Unis d'Amérique, en pleine guerre froide. Elle est muette. Ses meilleurs amis sont son voisin (Richard Jenkins), un peintre très seul dans son homosexualité, et une collègue de travail, Zelda (Octavia Spencer), très seule dans une vie de couple frustrante. Leur vie est d'une routine absolue, surtout pour Elisa, qui écoute beaucoup, et ne conserve de son passé d'enfant trouvée (dans l'eau) que des traces de griffures sur le... [Lire la suite]

13 février 2018

_Une Odyssée américaine_ de Jim HARRISON (2008)

Cliff est bouleversé par la tromperie de sa femme Vivian, revenue les genoux tachés d'herbe verte après s'être éclipsée avec un ancien camarade de classe, Fred ; par sa décision de le quitter et de vivre avec lui ; par le fait qu'elle récupère la ferme qu'il a exploitée après avoir abandonné son poste d'enseignant, se condamnant à la pauvreté ; par la façon dont elle prétend signer à sa place des documents sur leur divorce en lui réclamant une procuration. Il décide soudain de prendre sa voiture et de parcours tous les Etats... [Lire la suite]
26 janvier 2018

"Brillantissime" de Michèle Laroque (2018)

Angela (Michèle Laroque) est une bourgeoise niçoise à la vie débordée de petits riens de grands trucs pour rendre la vie plus agréable à ses proches, et elle oublie de se demande si cela lui convient aussi bien qu'à eux... et le pire est qu'eux-mêmes la fuient, elle et sa bonté de commande encombrante. Le soir de Noël même, sa fille part répéter ailleurs son morceau de rock, son mari la quitte prétextant qu'ils sont "malheureux tous les deux", la mère (Françoise Fabian) part en vacances sans même se retourner. Une phase de dépression... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 23:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 août 2017

_Comment peut-on être français ?_ de Chadortt Djavann (2007)

Un très beau roman, dont la fin laisse un peu perplexe (quoi ? nul message d'espoir ?). Une jeune Iranienne vient vivre à Paris (pages splendide à la gloire de notre capitale) mais y reste désespérément seule en tête à tête avec sa langue, sa littérature... et ses souvenirs de sa vie passée qui vient peu à peu envahir son présent. Elle décide d'écrire à Montesquieu, des lettres persanes réactualisées.
Posté par DonaSwann à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
17 juin 2017

_Appelle-moi Charlie_ de Marcus Malte (2011)

Elias est romancier, se vantant de pouvoir faire gober les histoires les plus incroyables et les plus fausses à son lecteur : celle qui suit lui est pourtant réellement arrivée. A l'âge de treize, fuyant le chalet de vacances où il s'était disputé avec sa mère, il s'est perdu dans une tempête de neige et une voix en provenance d'un bonhomme de neige s'adresse à lui... Je ne lis habituellement pas de "littérature de jeunesse", mais il se trouve que je n'avais rien d'autre sur moi - mes lectures courantes étaient trop volumineuses... [Lire la suite]
10 juin 2017

_Un Enfant de l'amour_, de Doris Lessing (2003)

James Reid est un homme qui a du mal à prendre la mesure du monde qui l'entoure. Un père traumatisé par la Première Guerre mondiale, mutique et acerbe, une mère qui ne s'autorise à être joviale qu'en société ne l'ont guère préparé qu'à se morfondre. Heureusement, par deux fois, il s'éveille. La première fois, c'est à la littérature et au monde des idées par son ami Donald, qu'ill suivra lors de leur mobilisation ; la seconde, c'est par l'amour, aussi idéal qu'il le rêvait, dans la personne de Daphne, une jeune femme mariée qui... [Lire la suite]

01 avril 2017

_La Classe de neige_ d'Emmanuel Carrère (1995)

Nicolas rejoint la classe de neige plus tard que les autres, et dans le véhicule de son père : ses parents, inquiets par un récent accident en voyage scolaire n'ont pas confiance. Ils ont tout juste accepté qu'il parte avec la classe, d'ailleurs. Par ce retard, et plus encore par l'oubli de sa valise dans le coffre de voiture de son père, Nicolas se sent coupable, marginalisé... Et la vie de dortoir... N'y a-t-il pas quelque chose à craindre de ce grand élève, Hodkann qui se montre gentil, mais qui tient parfois des propos inquiétants... [Lire la suite]
22 décembre 2016

_Soumission_ de Michel Houellebecq (2015)

Voilà un livre que j'ai emprunté en cachant un peu la couverture, avec l'impression de devoir assumer de lire Mein Kampf... Beau résultat du battage médiatique orchestré par des gens stipendiés ou bénévoles qui font du contresens volontaire (dans le meilleur des cas) un moyen de courtiser le politiquement correct ; perdante dans tous les cas : l'intelligence. Flammarion avait pourtant bien souligné en rouge sur la couverture le mot "roman". Mais qui sait encore de quoi est fait ce genre ? On fait paraître sous ce titre tant de... [Lire la suite]
26 novembre 2016

_Je suis une légende_ de Richard Matheson (1954)

Mouvement inverse et toujours risqué de nos approches, j'ai lu le roman de Richard Matheson après avoir adoré le film qui en a été tiré par Francis Lawrence en 2007. Dès les premières pages, j'ai compris que Lawrence avait conservé le titre presque par politesse et déférence envers Matheson. Je dirais qu'il en a fait tout autre chose, plus au goût du jour et faisant la part moins belle à l'investigation scientifique. Même le titre a pris un autre sens. Ça se lit en maudissant les interruptions dues au quotidien. Robert Neville... [Lire la suite]
14 novembre 2016

_Pourquoi les femmes n'aiment pas les petits garçons_, de Louis-Stéphane ULYSSE (2003)

Un jour, les hommes découvrent que les femmes ont disparu.Leurs affaires sont toujours là, mais leurs corps, vivants ou morts, ont disparu.On dit qu'un père cache sa petite-fille, est-ce vrai ? - mais l'histoire ne souffre aucune exception. Les hommes vont devoir s'organiser avec cette absence, qui est partie pour durer... On a affaire à un roman à l'écriture résolument contemporaine : chaque paragraphe renvoie à une situation différente, souvent sur le mode de ce qui serait une narration amoebée. Alternent un souvenir du passé,... [Lire la suite]