07 août 2019

"Yesterday" de Danny Boyle (2019)

Un jour, un phénomène de panne d'électricité perturbe le champ du monde entier. Heurté à cette occasion par un bus, un auteur-compositeur britannique courant en vain après un succès même modeste, Jack Malik (Himesh Patel) se réveille dans un monde où beaucoup de choses qui appartiennent à la culture mondialisée ont disparu (je ne donne pas d'exemples pour ménager les rares vrais gags du film)... notamment les chanteurs britanniques au succès planétaire : les Beatles ! Il le découvre en jouant une mélodie qui sidère tous les... [Lire la suite]

30 juillet 2019

"Vita et Virginia" de Chanya Button (2019)

Il se dégage un charme immense de ce film, qui repose hélas presque entièrement sur la façon sensuelle et touchante de filmer les splendides Vita Sackville-West (Gemma Aterton, encore plus talentueuse que dans Tamara Drewe) et Virginia Woolf (Elizabeth Debicki). Pour ce faire, Button fait des plans très rapprochés sur les bouches, les peaux, surfe sur l'extraordinaire garde-robe de la même époque que Downton Abbey, étudie les contrastes entre le physique à la fois hiératique et vénusien de Vita, et la grâce candide, puérile et asexuée... [Lire la suite]
08 avril 2014

_L'Oeuvre_ d'Emile ZOLA (1886)

Une épouvantable nuit d'orage, Claude Lantier, un des fils de Gervaise, artiste peintre, tombe sur Christine, une jeune fille qu'il prend tout d'abord pour une aventurière ; elle le supplie de l'emmener à Passy où l'attend un travail. Il lui accorde le bénéfice du doute et l'hospitalité, à la place. Au matin, il se rend compte qu'elle correspond à un tableau qu'il peinait à finir... Déjà subjugué, il profite de son sommeil puis de sa gratitude pour la prendre pour modèle provisoire. Christine et Claude se quittent bons amis. Claude... [Lire la suite]
19 juillet 2013

_Desperate Housewives : un plaisir coupable ?_ de Virginie Marcucci (2012)

Quelle surprise de voir que les P.U.F. publient une étude sur le soap "Desperate Housewives" ! En réalité, on comprend dès la préface qu'il y avait tout à fait matière à étude : analyse des raisons d'un succès, analyse du caractère ambigu de la série. Il y a en effet ambiguïté de genre (soap ? policier (avec une énigme par saison) ? narration à message ?), de message, que l'auteur qualifie de "brouillé". J'ai été particulièrement intéressée par l'étude de cette série en tant que série "postmoderne", terme bien creux que je... [Lire la suite]
30 novembre 2012

_Sagan à toute allure_, de Marie-Dominique Lelièvre (2008)

Il est vraiment difficile de faire une note de lecture sur une biographie : ou on tombe dans l'écueil de la note technique (rigoureux, extrapolatoire, partisan, etc.), soit on en vient à juger la vie du "biographié", ce qui est plus succulent, mais aussi facile qu'un peu lâche et imprécis. Il faut que je précise que je ne suis pas une grande lectrice, encore moins une grande admiratrice de Françoise Sagan. Peut-être dois-je dire "pas encore", car Marie-Dominique Lelièvre me donne envie de refaire une tentative : De guerre lasse,... [Lire la suite]
03 juin 2012

_Pierre Grassou_, d'Honoré de Balzac (1839)

Pierre Grassou, s'obstine contre l'avis de son maître et de collègues dans la carrière de peintre, qu'il exerce sous le nom de Fougères.Il commet de fort mauvaises copies qu'un revendeur, Elias Magus, revend comme des toiles authentiques après les avoir vieillies... Il ignore ce détail, qui le révulserait. En effet, Pierre Grassou est quelqu'un de loyal, honnête, acceptant de vivoter, ennemi des combines, soumis à l'ordre établi et au monde tel qu'il va.Elias Magus va le mettre en rapport avec la famille de Vivelles, trois riches... [Lire la suite]