14 avril 2017

_Neverwhere_ de Neil GAIMAN (1996)

Copie de la 4ème de couverture de l'édition J'ai lu : Londres, un soir comme tant d'autres. Richard Mayhew découvre une jeune fille gisant sur le trottoir, l'épaule ensanglantée. Qui le supplie de ne pas l'emmener à l'hôpital... Et disparaît dès le lendemain. Pour Richard, tout dérape alors : sa fiancée le quitte, on ne le connaît plus au bureau, certains, même, ne le voient plus... Le monde à l'envers, en quelque sorte. Car il semblerait que Londres ait un envers, la "ville d'En Bas", cité souterraine où vit un peuple d'une... [Lire la suite]

28 décembre 2016

"Une Vie" de Stéphane Brizé (2016)

On connaît l'histoire. Enfin... on devrait connaître, surtout si on se mêle d'adapter le roman de Maupassant à l'écran. Dès les cinq premières minutes, j'ai compris qu'il fallait que je m'en aille, j'ai subodoré, sans me tromper, ce que serait l'adaptation la plus lointaine, la plus bourrée de contresens de ce roman, que j'aie jamais vue. Pourtant, il n'y avait que deux éléments agaçants en un si court laps de temps : une Jeanne (Judith Chemla, toute mignonne) non seulement brune, mais au physique franchement méditerranéen (on la... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 23:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 novembre 2016

_Je suis une légende_ de Richard Matheson (1954)

Mouvement inverse et toujours risqué de nos approches, j'ai lu le roman de Richard Matheson après avoir adoré le film qui en a été tiré par Francis Lawrence en 2007. Dès les premières pages, j'ai compris que Lawrence avait conservé le titre presque par politesse et déférence envers Matheson. Je dirais qu'il en a fait tout autre chose, plus au goût du jour et faisant la part moins belle à l'investigation scientifique. Même le titre a pris un autre sens. Ça se lit en maudissant les interruptions dues au quotidien. Robert Neville... [Lire la suite]
24 octobre 2016

_Un petit livre oublié sur un banc_ tomes 1 et 2

par JIM et avec des dessins de MIG Camélia trouve un livre sur un banc. Jusque-là, on pourrait soupçonner un livre de bookcrossing, mais celui-là n'est pas étiqueté ni immatriculé. De plus, elle remarque que certains mots sont entourés. En les rassemblant, elle lit un message d'une grande charge sentimentale qui la touche. Cohabitant depuis douze ans avec un homme qui ne sait lui parler que de mode d'emploi de téléphone ou regarder la télé, cette fervente lectrice ne parvient pas à attirer son attention sur sa trouvaille. Elle mènera... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 06:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
21 octobre 2016

"Mommy" de Xavier Dolan (2014)

C'est un film que je ne suis pas allée voir lors de sa sortie, alors que sa bande-annonce nous avait beaucoup troublés, au point peut-être où l'on peut trivialement dire que nous nous sommes "dégonflés". J'ai profité d'une rétrospective du cinéma de Xavier Dolan, j'ai vu que le film commençait vingt minutes plus tard, que l'occasion était à saisir une ultime fois... Steve (Antoine-Olivier Pilon) est un adolescent souffrant d'un trouble du comportement (déficit d'attention, opposant-provocant et trouble de l'attachement) qu'on avait... [Lire la suite]
04 août 2016

_Les Liaisons culinaires_, d'Andreas Staïkos (1997)

Première découverte le 18 décembre 2010 Dimitris et Damoclès sont voisins et bons cuisiniers. Un jour, dans l'ascenseur, Damoclès adresse la parole à l'autre, en lui détaillant le menu qu'il pensait que Dimitris avait préparé. Les détails en étaient si rigoureusement exacts (persil ciselé et non pas haché), que Dimitris soupçonne son voisin d'être voyeur et lui donne de lui-même des détails visuels... qui révèlent à Damoclès, horrifié, que la maîtresse de Dimitris n'est autre que... Nana, sa propre maîtresse. Celle-ci, mariée, se... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 10:34 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

27 juillet 2016

_Vera Kaplan_ de Laurent Sagalovitsch (2016)

La grand-mère du narrateur, dont il ignorait l'existence, est décédée à Berlin qu'elle n'a jamais quitté. Il s'agit de Vera Kaplan, la "cannibale juive", une femme qui a dénoncé d'autres Juifs pendant la guerre, dans l'espoir de retarder le moment où le superviseur de l'hôpital déclarerait ses parents aptes à partir dans les camps de concentration. L'enfant qu'elle attendait, une petite fille, lui a été enlevée quand la libération l'a envoyée en prison. Elle n'a rien oublié, elle a écrit dans des cahiers à sa fille, faute d'avoir son... [Lire la suite]
26 juin 2016

_Le Diable et le bon dieu_, de Jean-Paul Sartre (1951)

Goetz, un commandant d'armée, "bâtard" et revanchard, a décidé, au mépris tout accord antérieur, d'assiéger la ville de Worms. Il cherche à être le Mal absolu, il trahit, il massacre, il blasphème. Un prêtre poussé à la trahison, Heinrich, comprenant le complexe de supériorité (et donc d'infériorité) qui meut Goetz, lui donne à entendre qu'il a perdu d'avance la singularité dans le Mal et qu'il serait autrement plus inhumain de faire le Bien. Evidemment piqué, dans son orgueil, dans sa curiosité, Goetz relève le pari pour l'année à... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 08:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
14 avril 2016

_Supplément au "Voyage de Bougainville"_ de Denis Diderot (1796-posth.)

Relecture. A. et B., deux intellectuels des Lumières, se rencontrent. L'un d'eux est en train de lire le Voyage autour du monde de Bougainville et ils en discutent ; il s'agit de la découverte de Tahiti, une sorte de monde libéral et anarchique. En réalité, certains passages ne se trouvent pas dans le compte-rendu de Bougainville, et pour cause, le discours du vieil Otaïtien est une diatribe anticoloniale et anti-occidentale percutante, qui met en lumière le comportement ingrat et violent des "explorateurs" qui préparent la venue des... [Lire la suite]
27 mars 2016

"Divergente 3" de Robert Schwentke (2016)

Difficile de prendre une saga en route ! Invitée à cette séance, j'essaie de me renseigner sur la trame narrative principale et ses déclinaisons dans le Divergente 1 et 2. Si j'ai trouvé l'idée de ces factions et désordres sociaux (Audacieux, Erudits, Fraternels, Sincères, Altruistes... et Divergents) intéressante, elle est aussi très téléphonée. En effet, il y a là un mélange du monde féodal des heroic fantasy, la société divisée des contre-utopies SF dans le genre du Meilleur des Mondes, la hiérarchie en moins, et le héros baroque... [Lire la suite]