Mots et Images

01 janvier 2020

Défi Bingo 2020

Cette année encore, je vais participer au défi BINGO 2020 (inspiré du défi de Babelio, lequel est débarrassé de son défaut majeur à mes yeux : la tendance à privilégier le genre du roman alors que mes lectures sont très éclectiques. Dans le nouveau, option "aventure curieuse", je peux choisir le genre illustré. 10 niveaux vous sont proposés dans cette édition : NIVEAU LUXEMBOURG : 10 livres lus <= celui que je vise NIVEAU CUBA : 20 livres lusNIVEAU NEPAL : 30 livres lusNIVEAU GHANA : 40 livres lusNIVEAU JAPON : 50 livres lusNIVEAU... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 septembre 2019

Défi de l'éclectisme 2020

Essayer de remplir au moins 20 catégories sur 25 entre le 1er septembre 2019 et le 31 août 2020 parmi les suivantes :1. un roman classique français : La Princesse de Clèves, de M-Madeleine de La Fayette (relecture)2. un roman classique étranger : Anna Karénine, de Léon Tolstoï3. un roman épistolaire : Le Projet Schelling, de Peter Sloterdijk4. un roman érotique : La Vie sexuelle des super-héros, de Marco Mancassola5. un roman d’horreur : Hannibal Lecter - Les Origines du mal, de Thomas Harris6. un roman pour la jeunesse : Percy... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mars 2020

Je lis en ce moment...

Posté par DonaSwann à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mars 2020

_Les Âmes grises_ de Philippe CLAUDEL (2003)

Philippe Claudel fait le récit beau et prenant de trois destins croisés de jeunes femmes, et même quatre, qui éclairèrent fugitivement le coeur d'hommes avant que la grisaille retombe pour toujours sur leurs âmes... Le narrateur est un policier, témoin de plusieurs faits sur lesquels le mystère ne se dissipera qu'un peu et plus tard. Les vices, les lâchetés, les compromissions des hommes y apparaissent dans la simplicité d'un discours faussement bonhomme, réellement triste et tendre, captivant. A cause du cadre de la Ière guerre... [Lire la suite]
03 mars 2020

Phèdre ! de François Gremaux d'après Jean Racine (2018)

Pourquoi ça ne me disait-il trop rien ? Je trouve suspectes ces réécritures contemporaines à un acteur avec un table... Vlan ! prends ça dans ta bête tête : quelle merveilleuse soirée, à rire et à m'émerveiller comme rarement ! Tout ce que j'aime au théâtre y était : la beauté de la langue française et de l'alexandrin, les histoires complexes, métaphoriques voire mythologiques et improbables, l'humour si possible, l'émotion toujours, la découverte obligatoirement... Joie ! joie ! joie ! De quoi s'agit-il ? Romain Daroles, nommé... [Lire la suite]
19 février 2020

_La Servante écarlate_ de Margaret Atwood (1985)

A la fin du XXème siècle, l'environnement pollué, les multiples épidémies ont gravement obéré la fertilité des caucasiens des Etats-Unis. La dictature gileadienne, une sorte de théocratie s'inspirant de certains épisodes de l'Ancien Testament et de quelques anecdotes de l'Utah, a permis l'oppression des femmes pour les contrôler, elles et leur fertilité, et leur imposer des rôles d'épouse, de servantes ménagères ou de servantes obstétriques, sorte d'"utérus sur pattes", comme dit l'héroïne, Offred. C'est sur le conseil d'une... [Lire la suite]

18 février 2020

"Les Quatre filles du Docteur March" de Greta Gerwig (2020)

On connaît l'histoire (et c'est probablement pour cela que Greta Gerwig a brisé la construction chronologique du roman de Louisa May Alcott) : un bon docteur parti combattre les Sudistes racistes laissant ses quatre filles aux bons soins de son épouse dévouée et de l'inévitable pauvreté, les quatre filles cultivant leurs talents (écriture, peinture, musique, art dramatique) entre amour et chamailleries tout en essayant - ou pas - de continuer à faire bonne figure dans leur rang et le voisinage. Les unes ne se rêvent qu'en couple,... [Lire la suite]
09 février 2020

_La Formule préférée du professeur_ de Yoko Ogawa (2003)

Une aide-soignante est amenée à travailler pour un professeur d'université à la retraite et amnésique. Il travaille toute la journée, ne doit pas être dérangé, déteste les carottes, vous pose d'étranges questions, toutefois indispensables à la bonne entente... de toute façon, si vous ne vous manifestez pas régulièrement, il vous aura oubliée dans quatre-vingts minutes... La plupart des aides-ménagères ne parviennent pas à rester dans le poste : neuf se sont déjà succédé... Comment percer la barrière des classes sociales et du... [Lire la suite]
09 février 2020

"L''Attentat" de Ziad Doueiri (2013)

Vu dans le cadre du Festival du Polar des Lumières. J'étais très fatiguée pendant mon Marathon du fastival aussi ai-je même cru, le vieux souvenir aidant, que le film était proche du roman. Or, et Ziad Doueiri l'a confirmé, le film de Yasmina Khadra était bien plus engagé, notamment dans sa conclusion qui ramène la problématique à un niveau privé au lieu de l'élargir à la géopolitique. Le film a été interdit dans tous les pays arabes absolument tous, alors qu'il n'a rien d'antipalestinien. En revanche, il ne cache rien de l'horreur... [Lire la suite]
07 février 2020

"L'insulte" de Ziad Doueiri (2017)

Vu dans le cadre du Festival du Polar des Lumières, en présence du réalisateur. Tony Hanna (Adel Karam), un Libanais chrétien vit à Beyrouth avec son épouse Shirine (Rita Hayek). On comprend que Tony a dû quitter en 1976 la ville de Damour, massacrée par des milices palestiniennes en réaction à d'autres exactions, et qu'il lui en est resté une terreur à l'idée d'y retourner et un sentiment patriotique anti-palestinien haineux. C'est à ce moment-là qu'un ingénieur en bâtiment palestinien, Yasser (Kamel El Basha, primé pour son rôle à... [Lire la suite]