Mots et Images

01 janvier 2017

Défi Bingo 2017

C'est une année libre de tout Challenge que faillit être 2017 : j'avais apprécié d'avoir fini en novembre 2016 tous ceux qui traînaient et de laisser un vrai hasard me guider ensuite. Vu la taille de ma pàl, il me paraît vraiment inutile de multiplier les contraintes... Puis j'ai vu la relance faite par Croquignolle sur le forum 17 du site du Bookcrossing.com, et me suis rappelée que le Bingo était à dimension variable : NIVEAU AMATEUR : 15 livres lus NIVEAU PROMETTEUR : 26 livres lus NIVEAU PROFESSIONNEL : 40 livres lus NIVEAU... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 12:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

17 juillet 2017

Fin de mes notes de lecture !

L'essai de Guillebaud sera probablement le dernier billet de ce blog, en tout cas, à coup sûr ma dernière note de lecture ici. Au moment de bloguer La Part des ténèbres de Stephen King, ça me paraît évident. Je n'arrêterai évidemment pas de lire, mais de m'imposer ce qui devient un pensum, d'écrire à toute allure, immédiatement, tout ce que je veux en dire, pour quatre ou cinq internautes susceptibles de venir lire... puis découvrir peu après, voire trop longtemps après, que le délai court et la publication instantanée m'avaient... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 17:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 juillet 2017

_Le Principe d'humanité_ de Jean-Claude GUILLEBAUD (2001)

Cet essai a été publié il y a fort longtemps, mais il éclaire encore un sujet redevenu à la mode à travers le transhumanisme, qui est la question de l'Homme. Il offre une définition de ce qu'est ce principe d'humanité, comment il est discuté, mis à mal, enrichi à travers l'Histoire mondiale, scientifique, économique, politique, religieuse... même si l'auteur s'en tient souvent à la vision occidentale de ce concept, tout en montrant combien il peut agir sur les rapports entre pays. L'Homme est-il un animal, une chose, un assemblage... [Lire la suite]
24 juin 2017

_L'Ère du peuple_, de Jean-Luc Mélenchon (2017)

Cet essai a déjà été publié en 2014, 2016 et j'en ai lu la version augmentée parue en 2017. On y trouve le texte remanié, des annexes et des textes inédits ("L'intelligence du nombre", "L'anthropocène comme moment politique", "Le peuple et son conflit", "Le peuple et son mouvement"). Si vous "suivez" Mélenchon depuis longtemps, vous êtes familier avec plusieurs de ses thèmes, avec sa critique politique d'une croissance perpétuelle vouée d'avance et d'ores et déjà à l'échec, des décisions à courte vue et à petite échelle, les... [Lire la suite]
17 juin 2017

_Appelle-moi Charlie_ de Marcus Malte (2011)

Elias est romancier, se vantant de pouvoir faire gober les histoires les plus incroyables et les plus fausses à son lecteur : celle qui suit lui est pourtant réellement arrivée. A l'âge de treize, fuyant le chalet de vacances où il s'était disputé avec sa mère, il s'est perdu dans une tempête de neige et une voix en provenance d'un bonhomme de neige s'adresse à lui... Je ne lis habituellement pas de "littérature de jeunesse", mais il se trouve que je n'avais rien d'autre sur moi - mes lectures courantes étaient trop volumineuses... [Lire la suite]
17 juin 2017

_La Civilisation, ma Mère !..._ de Driss Chraïbi (1972)

La mère de Nagib et du narrateur a épousé leur père à l'âge de treize ans et n'a plus mis le nez dehors, à tous points de vue, depuis. Pa n'est pas mauvais, mais il obéit à la loi marocaine, croyant épargner à sa femme bien des soucis et des ennuis en faisant porter à la maison - en abondance - tout ce dont elle aurait besoin. En grandissant, ses fils prennent conscience de l'ignorance de leur mère, de son incroyable potentiel à vivre au monde et ils entreprennent de l'instruire... Comment l'amour filial peut mettre au monde une... [Lire la suite]

10 juin 2017

_Un Enfant de l'amour_, de Doris Lessing (2003)

James Reid est un homme qui a du mal à prendre la mesure du monde qui l'entoure. Un père traumatisé par la Première Guerre mondiale, mutique et acerbe, une mère qui ne s'autorise à être joviale qu'en société ne l'ont guère préparé qu'à se morfondre. Heureusement, par deux fois, il s'éveille. La première fois, c'est à la littérature et au monde des idées par son ami Donald, qu'ill suivra lors de leur mobilisation ; la seconde, c'est par l'amour, aussi idéal qu'il le rêvait, dans la personne de Daphne, une jeune femme mariée qui... [Lire la suite]
08 juin 2017

_Sagesses antiques_ de Michel ONFRAY (2007)

Dans ce premier tome d'une passionnante série, Contre-Histoire de la philosophie, qui a fait mes bonheurs radiophoniques pendant de nombreux étés, Michel Onfray veut nous présenter des philosophes antiques que l'Histoire de la philosophie n'a jamais vraiment mis à l'honneur. Sa thèse est que l'Histoire est écrite par les vainqueurs et que la guerre de la philosophie a été gagnée par les Platoniciens, Néo-Platoniciens, Pythagoriciens, tous ceux qui opposent (corps contre âme, idée contre matière, mortification contre plaisir,... [Lire la suite]
13 mai 2017

_L'Île des esclaves_, de MARIVAUX (1725)

Relecture du 21 mai 2010. Iphicrate et Euphrosine, des aristocrates athéniens, échouent sur une île avec leurs esclaves, Arlequin et Cléanthis. Or cette île a la réputation d'être une République que fondèrent d'anciens esclaves révoltés, et qui persécutent tous les maîtres qu'ils rencontrent, tout en libérant les humains que ces derniers ont asservis. Iphicrate et Euphrosine, qui ont des torts envers leurs esclaves, tremblent de la peine qui les attend, et pas en vain : Trivelin, le gouverneur, vient leur annoncer, dès qu'il comprend... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 mai 2017

"Fiore" de Claudio Giovannesi (2016)

Daphne (Daphne Scoccia) a un père, Ascanio (Valerio Mastandrea, méconnaissable mais fascinant, vu pour la première fois dans Fai bei sogni) sorti de prison depuis peu qui vit son chômage chez une immigrée roumaine (Laura Vasiliu) pourvue d'un fils, Lele. Aucune mention, jamais, de sa mère. Elle s'est échappée d'un foyer et vit de vols (avec violence) de téléphones portables, squatte chez sa complice. Elle est un jour attrapée et atterrit en prison pour mineurs pour une année. Là, il y a une aile pour les garçons, une pour les filles.... [Lire la suite]