28 janvier 2015

_Le Temps où nous chantions_ de Richard POWERS (2003)

Jonah a une voix exceptionnelle qui lui ouvre des portes qui devraient lui être fermée, de prestigieuses écoles de musique, de grands professeurs, l'attention de jeunes filles : il est métis pendant les derniers soubresauts de la ségrégation raciale aux États-Unis d'Amérique. Son frère Joey, le narrateur, est un bon pianiste, sans être exceptionnel, et se faufile dans la brèche, entre admiration et frustration résignée. Il sera accompagnateur pianiste de son frère et témoigne de son ascension à une époque où celle-ci n'allait pas... [Lire la suite]