28 juillet 2019

_A l'agité du bocal_ et autres textes, de Louis-Ferdinand Céline (XXème siècle)

J'avais toujours précautionneusement limité ma connaissance de L-F Céline à Voyage au bout de la nuit, dont la lecture est éprouvante mais où je n'ai jamais flairé le moindre relent antisémite. Il m'avait même toujours paru que les tableaux les plus désenchantés de la nature humaine y étaient moins de la misanthropie qu'une immense pitié pour les souffrances des hommes, un roman de médecin des pauvres, qu'il fut. C'est donc uniquement encouragée par la série d'émissions magnifiques que France Culture consacre en ce moment à cet... [Lire la suite]

27 mars 2019

_Histoire de ta bêtise_ de François Bégaudeau (2019)

François Bégaudeau, c'est quelqu'un dont je n'avais lu qu'un livre, le roman Entre les murs, que je n'avais pas tellement aimé. J'avais vu aussi une ou deux chroniques de cinéma où je l'avais trouvé empêtré devant le numéro de ses co-chroniqueurs... J'ai donc été très étonnée par le ton, voire par la virtuosité intellectuelle e cet anarchiste qui ne vote pas, joue de la musique punk et lit énormément de philo, lors de la tournée de promotion de son pamphlet, Histoire de ta bêtise. Qui est "tu" ? Un bourgeois, surtout parisien, même... [Lire la suite]
04 juin 2009

_Médecin malgré moi_, de Patrick de Funès (2008)

C'est un livre assez surprenant, inattendu. Il est rare que, dans les professions où il faut "avoir la foi", quelqu'un se lève et se dénigre autant. Car c'est l'histoire d'une erreur de casting, d'un fourvoiement professionnel en même temps que d'une grande déception, que nous conte Patrick de Funès (oui, oui, le fils de). L'auteur a "préventivement résilié son inscription au tableau de l'ordre des médecins", ordre sur lequel il tire à boulets rouges, les accusant de protéger les truands et de ne poser de problèmes qu'aux praticiens... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 avril 2006

_Bas les voiles !_ de Chahdortt Djavann (2003)

Le voile islamique n'en finit plus de faire polémique, d'opposer ceux qui estiment que la laïcité est trop rude, que la liberté religieuse ne devrait pas avoir cette limite. Chardortt Djavann vient d'Iran, pays qui connaît une dictature islamiste où la liberté d'ôter son voile, elle, est parfaitement méconnue et elle refuse de risquer ici, au nom de la liberté, ce qu'elle a risqué là-bas au nom du refus de liberté. Une réflexion fine, qui m'a mis sous le nez le mal que peuvent faire des intellectuels occidentaux quand ils... [Lire la suite]