petites-victoiresLe narrateur, dessinateur de BD, et Elianne s'aiment, ils veulent faire un enfant. Ce dernier arrive, Olivier est une petite merveille. Mais un jour, même sans être psycho-motricien, l'évidence saute aux yeux : Olivier ne parle pas, ne réagit guère, ne regarde pas dans les yeux. Le diagnostic arrive : l'enfant est autiste. Le couple se déchire, se sépare. Une fois le deuil de la relation, et celui de l'enfant de ses rêves fait, le narrateur trouve la force de vivre avec cet enfant et de répondre, voire anticiper, ses besoins.


Cet album est magnifique. Les images touchent. L'histoire est extraordinaire, très stimulante, donne du courage pour affronter ses propres limitations. Il invite à ne pas se couper, à rester soi-même connecté aux autres et à cultiver amitié, amour, entente, à s'ouvrir aux autres. Et les miracles, qui n'en sont peut-être pas, arrivent... Un père qui, lui aussi fait ses exercices quotidiens, dont l'un est de répéter : "Tu es le petit garçon le plus fantastique du monde et je n'en voudrais pas d'autre."

Encouragé à raconter sa propre histoire, sa propre relation avec son fils autiste, Yvon Roy a composé un vrai bijou, qui ouvre des pistes incroyables aussi bien aux thérapeutes et aux éducateurs qu'à tous ceux qui ont des enfants, ou une vie pas toujours facile. Bravo !