Les_DoorsFilm vu dans le cadre de la soirée des Amis des Lumières.

Je n'ai pu voir que ce film et non pas le documentaire présenté juste avant, ce qui fait que ce qui était chez moi des questions (car je ne sais pratiquement rien des Doors et de Jim Morrison) qui ont trouvé peu à peu leurs réponses, auraient été des confirmations d'une science toute fraîche.

Oliver Stone bâtit en effet son film avec simplicité, avec le moins de flashback prétentieux possibles, dans l'ordre chronologique, mais en s'arrangeant pour que tout le background spirituel, philosophique et esthétique de Morrison nous soit révélé très vite. L'effet en a été un respect immédiat pour le chanteur, que je prenais jusque-là pour une idole chantante à minettes, posant "torse-poil" comme dirait mon fils, ad hoc. Je découvre donc qu'il servait une esthétique dionysiaque nietzchéenne associée à une poétique (avec le mode de vie qui va avec) rimbaldienne, rien que ça ! Je découvre un poète donc, et loin d'être mauvais !

A partir de là, tout ce qu'on peut reprocher à l'homme, quand on est dans son entourage (pas très stable ni rassurant, l'entourage, soit dit en passant), est devenu pour moi le fameux "dérèglement de tous les sens", il était déjà dans la légende, même les saoulographies qui me mettent hors de moi à la ville comme à l'écran paraissaient pleines de sens (et elles l'étaient). J'ai beaucoup aimé la façon de filmer les performances de scène de Val Kilmer. Non, je ne me trompe pas, un ami me l'a dit et je l'ai vérifié, c'est bien Val Kilmer qui chante ! Wikipédia m'a confié que même les membres des Doors ont reconnu qu'ils n'entendaient pas la différence entre leurs voix. Moi, c'est physiquement que j'ai été bluffée ; le côté léonin de Jim Morrison a été complètement capté et reproduit.

J'ai beaucoup aimé la musique : les chansons que je connaissais, les autres, et celles dont j'ignorais qu'elles étaient de lui, comme "People are strange". L'époque, que je regardais un peu de biais, me paraît par le truchement de ce film, beaucoup plus séduisante.

Bande-Annonce.