la_strategie_du_chocD'après l'essai de Naomi Klein (le célèbre auteur de No Logo), les pays vivant des événements difficiles sont dans un état de choc permettant de démanteler leur mode de vie, leurs rapports sociaux sans que leurs habitants n'aient la force de protester, soient tellement désorientés que la peur les paralysera. Ces pays deviennent bientôt des démocraties factices et les Chicago Boys (économistes formés à Chicago et conseillant tous ces gouvernements pour qu'ils puissent installer dans le monde un système économique ultra-libéral à la Milton Friedman).

Début du documentaire.
Bande-annonce.


C'est terrifiant... Je lis toutefois sur la Toile que Naomi Klein aurait désapprouvé ce film, qu'elle suivait au départ. Elle lui reprocherait des simplifications (passer de 700 pages à 80 minutes de film, fallait s'y attendre !) qui tendrait à faire des expériences faites par la C.I.A. sur des malades psy pour voir les effets des états de choc un prélude à un plan politique. Évidemment, c'est grossier. Évidemment, en voyant Milton Friedman ou Pinochet, on a une sérieuse impression de voir parader Satan en personne, au bout de quelques instants !

Mais l'intérêt d'un tel documentaire n'est pas d'emporter l'adhésion (encore que...) mais de faire un cours de rattrapage d'Histoire telle qu'on ne nous l'enseigne pas, en focalisant sur des événements (Nixon et le Chili) qu'on ne nous a pas appris, à part les journaux, quand on a pris la peine de les lire, et encore.

D'accord ou pas avec Naomi Klein, de droite ou de gauche, à voir.

Interview de Naomi Klein dans le Grand Journal.

Reproches de Johan Norberg sur The Shock Doctrine.