je_suis_une_legendeDans un futur proche, on trouve le vaccin contre le cancer ; puis dans un futur moins proche, une maladie se déclenche (par quels mécanismes ?) et transforme les hommes en espèce animale hideuse et agressive, sorte de vampires enragés craignant la lumière... La population humaine mondiale diminue de 80% et Robert Neville, notre héros joué par Will Smith, médecin épidémiologiste, se retrouve tout seul avec son chien à Ground Zéro, pour tenter de trouver un remède.


Si Will Smith n'est pas du tout crédible en médecin chercheur, les passages dédiés à l'action sont parfaits, haletants, spectaculaires et j'en redemande. L'esthétique, notamment des corps transformés, est également très bien travaillée. Les passages de l'homme seul dans la ville-fantôme sont également très forts parce que je pense qu'ils flattent en nous à la fois une angoisse et un fantasme solipsiste. Un tel film aurait mérité une bande-son particulière.

Bande-annonce en VOST.

Vu en DVD puis en vidéo à la demande.