220px-The_Factory_2018Dans une usine grise et verdâtre, un ouvrier, "Le Gris", balafré, taciturne, est en avance. L'ambiance est triste, miséreuse, on comprend que les ouvriers triment pour pas grand'chose et peinent à s'en sortir, que l'usine est depuis longtemps laissée en roue libre depuis que l'oligarque l'a achetée. D'ailleurs elle a l'air au milieu de nulle part, une vraie dystopie...

Or voilà qu'on annonce à l'équipe que l'usine va fermer. Les ouvriers, menés par "Le Gris", décident de ne pas se laisser faire et d'enlever l'oligarque. Il ne faut pas prévenir la police or, étrangement, celle-ci arrive, en plein milieu des tractations entre les nervis et les ouvriers... Les choses tournent mal.


J'ai beaucoup aimé ce film, peut-être un peu lent au début et qu'on ne voit pas trop venir... mais ça, c'est plutôt une qualité.

Bande-annonce.