21 décembre 2007

_Confession amoureuse_, de Chiyo Uno (1935)

Yuasa Jôji est comme Janus : derrière l'apparence d'un peintre célèbre, auréolé du prestige de celui qui a produit aussi en Occident, se cache un banal pauvre type. Ce qu'il semble faire est le résultat de son inertie devant la volonté d'autrui, notamment des femmes qu'il rencontrera ("qui le rencontreront" serait plus exact) dans le roman : l'impérative Takao, la délicate Tsuyoko puis Tomoko l'enfant gâtée, sans compter l'épouse Matsuyo, la seule des harpies à laquelle on comprendrait qu'il cède... Cette... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 décembre 2007

_Le Chat du Rabbin_, tome 5 : "Jérusalem d'Afrique", de Joann Sfar (2006)

Je suis toujours aussi ravie de ma découverte et de la poursuite de cette aventure du chat du rabbin. J'ai beaucoup ri, la plupart du temps, bien que les péripéties ne soient pas exemptes de moments tragiques et émouvants. Le rabbin et son cousin musulman sont merveilleux et leur foi cède toujours à ce qui paraît le plus important : l'amour de l'autre, la perception des circonstances. Les représentations des habitants de la Jérusalem, à la fin, est inattendue. A la fin, une promesse qui n'est pas sans avoir attiré mon... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 décembre 2007

_Le Chat du Rabbin_, tome 4 : "Le Paradis terrestre", de Joann Sfar (2005)

J'ai retrouvé avec plaisir le chat, le malka et son lion, un serpent, et le formidable rabbin Sfar. Toute une réflexion s'ébauche sur l'entrée dans la vieillesse, la fidélité, le para bellum, sous forme parfois de fable.Joann Sfar est un conteur extraordinaire. J'ai aimé les yeux intenses des personnages. tome 1 : La Bar-Mitsva tome 2 : Le Malka des lions tome 3 : L'Exode tome 4 : Le paradis terrestre tome 5 : Jérusalem d'Afrique tome 6 : Tu n'as pas d'autre Dieu que moi
17 décembre 2007

_Bien chez soi_, de Quino (1979)

De l'auteur, je ne connaissais que quelques vignettes de Mafalda. Le thème, décliné dans d'infinies nuances, me paraît être l'espace, la matière et comment nous nous situons, nous nous excluons par rapport à elle et aux autres, selon notre capacité, d'où qu'elle vienne, à nous les procurer ou à les proposer. Je sais que c'est vague, mais les sujets sont tellement variés !...
15 décembre 2007

_Sauvez votre corps_, de Catherine KOUSMINE (1987)

Un grand classique de la médecine alternative, qui date un peu, mais a le mérite de stimuler (le tort d'affoler, diraient d'autres). On se sent un peu cancre, cancéreux en sursis en le lisant (je félicite avec un brin d'incrédulité ceux qui me diront s'alimenter selon Kousmine depuis toujours), et je ne sais pas trop s'il faut le conseiller aux hypocondriaques, dont je suis, qui se découvrent toujours malades de la maladie dont ils lisent la description... ;). Cette célèbre doctoresse n'ayant pas voulu faire œuvre... [Lire la suite]
15 décembre 2007

_Comment draguer la catholique sur les chemins de Compostelle_, d'Etienne Liebig (2006)

Etienne va relever un défi qui peut changer la face du monde et faire trrrembler l'Eglise catholique : "armé" de son pénis et du masque de Tartuffe, pour venger l'humanité souffrante de l'Inquisition et des anathèmes sexuels du pape, il va pousser assez facilement au péché de chair les pélerines du chemin de Compostelle (sur lequel il marchera, lui, le moins possible), tout en se fondant dans le troupeau. Ainsi le narrateur d'Etienne Liebig (devant l'invraisemblance des situations, je ne pense pas qu'il faille les confondre)... [Lire la suite]

02 décembre 2007

_La Petite hutte_, d'André ROUSSIN (1947)

Philippe, un placide amoureux de la logique, marié à Suzanne et leur (respectivement) ami et amant Henri, font naufrage sur une île. Au bout de 23 jours, Henri décide d'avouer à son ami qu'il a eu une liaison avec Suzanne pendant six ans, et qu'il n'y aurait rien de changé s'il la poursuivait sur l'île, avec son consentement cette fois...Les deux premiers actes sont savoureux : ce mari prêt à tout admettre pourvu que l'on flatte son attachement à la logique est finalement très sympathique et le vaudeville transposé aux... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 novembre 2007

_Petits suicides entre amis_, d'Arto Paasilinna

Il y a des jours comme ça... Désireux de se suicider, un homme entre dans un hangar où... un autre homme s'apprêtait à se pendre. Une indéfectible sympathie naît entre eux ; ils décident de remettre leur projet à plus tard et de profiter du plaisir de rencontrer enfin quelqu'un qui les comprend, en discutant à loisir. Puis soudain, n'écoutant que leur générosité, ils remettent encore un peu à plus tard leur suicide en lançant un projet : et si tous les suicidaires de Finlande se rencontraient et faisaient la même expérience d'amitié... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 23:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 novembre 2007

_Demain les chiens_, de Clifford D. Simak (1952)

De nouvelle en nouvelle, les siècles, voire les millénaires, passent et consacrent l'avènement d'une société où les Chiens pensent, parlent, érigent un monde de paix du Vivant, tandis que les hommes peu à peu se délestent de l'idée de société et se raréfient, disparaissent d'une manière ou d'une autre, au point que les Chiens finissent par penser que l'Homme est une légende, une sorte de dieu cloîtré dans son Olympe. Mais ce monde canidé n'est-il pas une utopie et les pires travers de l'Homme sont-ils humains ou relèvent-ils du Vivant... [Lire la suite]
23 novembre 2007

_Roman de Tristan_, de Thomas d'Angleterre (1175)

La célèbre histoire d'amour (cf. billets d'octobre-novembre 2007) d'Iseult, promise au roi Marc, et liée par le charme d'une potion bue à deux, par erreur, à Tristan, qui l'accompagnait vers son futur époux, qui est à la fois son suzerain et son oncle.La première partie est redondante, avec des répétitions à lasser les meilleures volontés, des arguties qui en deviennent ridicules.Puis soudain, Thomas met en scène une Brangien qui dit ce que je pensais plus haut, à savoir que dans le genre perfide, c'est la chère Yseut qui s'illustre... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,