13 juin 2019

_Petite Poucette_ de Michel Serres (2012)

Voilà un livre qui a fait grand bruit lors de sa sortie, au point qu'une grande partie de ce que j'ai lu m'était déjà familier, tant j'avais entendu commenter les "bonnes feuilles". La fin de ce bref essai qui tombe dans une sorte de fatras poétique en accumulations, m'a bien moins convaincue que son début. Michel Serres y met en évidence les modifications opérées sur la jeune génération (qui se sert fort habilement de ses pouces sur son smartphone) par la révolution numérique et l'accès de tous (du moins des Terriens équipés d'un... [Lire la suite]

18 janvier 2019

_Frappe-toi le coeur_ d'Amélie Nothomb (2017)

La mère de Diane croyait qu'elle avait une longue vie de réussites (si possible aux dépens de quelqu'un) en s'emparant du coeur du garçon le plus convoité de la ville. Son premier fruit en fut un enfant, qu'elle vécut comme sa fin et auquel elle ne sut pas témoigner d'amour : trop joli, trop vecteur d'attention, une rivale, ce bébé. C'est ainsi qu'on fait des enfants sages, compréhensifs, capables de siroter des années un grain d'attention, de chaleur, et de supposé amour, trop heureux de ce grain-là... Mais un jour, Diane ne put plus... [Lire la suite]
08 décembre 2018

_Entre les murs_ de François Bégaudeau (2006)

Relecture du 25 juin 2008. Il serait faible de dire que les premières pages du roman m'ont déplu : j'étais hérissée devant les manières de ce professeur de français, que je trouvais complètement irrespectueux de ses élèves (le "M'sieur, vous charriez trop" est, pour une fois, justifié) et même du savoir qu'il enseignait : "ça dépend", "ça ne sert à rien", "on s'en fiche". Il m'a vraiment donné l'impression qu'il venait sans avoir préparé son cours : il suffit de voir qu'il donne l'exemple "J'ai vendu ma voiture à un homosexuel" (très... [Lire la suite]
28 mars 2017

"Le Conseiller" et autres nouvelles, de Dan Simmons (1998)

Trois nouvelles d'un auteur dont j'ai aimé plus que tout "Les Fosses d'Iverson" et dont plusieurs récits sont sur ma pàl. Les trois se passent dans le milieu scolaire (Dan Simmons a longtemps été enseignant) avec des colorations nettement fantastiques pour les deux dernières. Ça se lit bien ; "Kelly Dahl" est probablement le plus imaginatif des trois, mais son rythme ne m'a pas convenu.  "Le Conseiller" : ce qu'on appellerait un CPE en France est arrivé dans un établissement scolaire. Taciturne, sans initiative, il a mauvaise... [Lire la suite]
21 octobre 2016

"Mommy" de Xavier Dolan (2014)

C'est un film que je ne suis pas allée voir lors de sa sortie, alors que sa bande-annonce nous avait beaucoup troublés, au point peut-être où l'on peut trivialement dire que nous nous sommes "dégonflés". J'ai profité d'une rétrospective du cinéma de Xavier Dolan, j'ai vu que le film commençait vingt minutes plus tard, que l'occasion était à saisir une ultime fois... Steve (Antoine-Olivier Pilon) est un adolescent souffrant d'un trouble du comportement (déficit d'attention, opposant-provocant et trouble de l'attachement) qu'on avait... [Lire la suite]
26 mars 2016

_A perte de vue_ d'Aurélie Dauvin (2007)

Aurélie Dauvin est professeur de Lettres. Elle a durement lutté pour y parvenir car elle est née avec la maladie de Peters, des yeux blancs, cornée opaque (opération ratée), et un quart de vision à un des yeux. Sa chance, estime-t-elle, est d'avoir connu un peu de vue, de couleur, de formes et d'avoir donc une idée de ce qu'elle a perdu et de ce que les mots recouvrent. Mais les luttes de ses parents ne se limitent pas au corps médical, il faut très vite convaincre les éducateurs (enseignants et responsables) qu'Aurélie peut suivre... [Lire la suite]

13 décembre 2015

_Ni d'Eve ni d'Adam_ d'Amélie Nothomb (2007)

Encore un livre qui double dans ma pile-à-lire ! Je comptais voir le film "Tokyo Fiancée", mais certainement pas avant d'avoir lu le récit original de l'auteur : Stupeur et Tremblement n'avait pas été très infidèle, mais je me méfie de ce qui peut être fait d'une histoire d'amour. Amélie Nothomb fait le récit parallèle à l'époque de Stupeur et Tremblement, qu'elle n'évoque dans cette dernière oeuvre que sous une phrase énigmatique. Il y disait qu'à côté des souffrances professionnelles incroyables qu'elle vivait, sa vie... [Lire la suite]
26 février 2012

"Detachment" de Tony KAYE (2011)

L'HISTOIRE Henry Barthes (Adrien Brody, oui, vous l'avez déjà vu, il était Le Pianiste chez Polanski) est un professeur remplaçant dans la banlieue de New York. Il doit rester un mois dans un Lycée difficile, où certains de ses élèves semblent écorchés vifs, tout en allant voir son grand-père dans sa maison de retraite. Il recueille une jeune prostituée de l'âge de ses élèves après que celle-ci s'est fait violer et lui permet ainsi d'avoir une attache... MON AVIS Remplaçant, un curieux choix, tant les professeurs semblent... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 20:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 novembre 2011

_Les Nouveaux aristocrates_, de Michel de Saint-Pierre (1961)

Dans une institution jésuite fréquentée par des rejetons de bourgeois bien pensants, M. Sauvageot, un professeur de philosophie laïc vient de laisser un vide que ses jeunes élèves ne veulent pas voir combler. Libre penseur, aimant la jeunesse et son métier, il avait conquis des coeurs exigeants et refusant les compromis d'un système qui leur est pourtant doux. La crainte principale de l'un d'eux, Denis Prullé-Rousseau, blessé par le prosaïsme des jeunes de son âge et par les failles parentales, est de voir arriver un professeur issu... [Lire la suite]
10 février 2011

_Les Profs_, tome 12 : "Grève Party", d'Erroc et Pica (2009)

Je ne présente plus la série, dont je ne vois ce douzième tome que deux ans après sa sortie, alors que, jusqu'ici, je les ai toujours achetés immédiatement. Maurice, le prof de philo un peu cynique, Amina, la littéraire sexy, Serge Tirocu (prédestiné à faire cours le moins possible ) et tous les autres sont à nouveau là, avec de nouvelles aventures, entre élèves, proviseur, surveillants, parents d'élèves, inspecteurs... Je dirai que les auteurs, que je n'accuserai jamais d'être de parti pris anti-prof (depuis le tome 1, ils ont une... [Lire la suite]