27 décembre 2014

_Nouvelles étranges et inquiétantes_ de Dino Buzzati

Voici un petit recueil composé artificiellement, à l'intention d'élèves du second degré, à partir des recueils Les Nuits difficiles, Nouvelles oubliées et Panique à la Scala que je n'ai jamais lus, moi qui estime pourtant avoir lu la plupart des nouvelles "qui comptent" de Buzzati. Celles-ci sont loin d'être négligeables et inintéressantes. On trouve "Le Monstre", "L'Influence des astres", "Lettre ennuyeuse", "Alias rue Sésostris", "Chez le médecin", "Quand descend l'ombre", "Une lettre d'amour", "Escorte personnelle". La première,... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 16:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 décembre 2014

_Némésis_ d'Agatha Christie (1971)

Miss Marple est bien vieille et a même de la difficulté à s'adonner à son goût pour le jardinage. Une connaissance richissime, M. Rafiel, décède et, à la grande surprise de Miss Marple et des hommes de loi du premier, la charge d'une enquête, connaissant sa passion pour la justice. Elle n'a guère d'autres indices... Il lui offre outre-tombe un séjour de visites des célèbres jardins de sa région, avec des hébergements chez l'habitant, assez inattendus... Très vite, la vieille demoiselle comprend que la clé de sa mission réside chez... [Lire la suite]
23 décembre 2014

_La Colo de Kneller_ d'Etgar KERET (1998)

Hayim est mort, et pas n'importe comment : il s'est suicidé. Après sa mort, il va dans une sorte de deuxième vie, assez semblable à la première, où il va côtoyer d'autres jeunes suicidés, des terroristes (nous sommes en Israël) des malheureux en amour, des dépressifs, etc. qui vivent en bonne intelligence. C'est un monde un peu baba cool, entre la beat generation, l'underground, les ashrams, avec des boulots, des véhicules, un chien qui parle (et qui dit n'importe quoi) et une envie, une idée derrière la tête. Hayim veut revoir Erga,... [Lire la suite]
12 décembre 2014

_Chocolat amer_, de Laura Esquivel (1989)

Au début du siècle, au Mexique, survit encore la cruelle coutume que la dernière (ou seule) née d'une épouse ait comme destin de ne pouvoir se marier, de manière à se consacrer ensuite entièrement à sa mère vieillissante. Quand on est la fille de Mamà Elena, cela revient à devoir être, en plus de dame de compagnie et aide-soignante, servante et souffre-douleur. Tita devrait avoir un tel destin, elle qui cuisine des plats qui sont autant de potions magiques, sorcellerie culinaire enseignée et sans doute inspirée par Nacha, la... [Lire la suite]
26 novembre 2014

_Ceci n'est pas un fantôme_ de Pierre Katuszewski (2011)

Essai sur les fantômes antiques et plus récents, chez Shakespeare (évidemment) mais aussi Didier-Georges Gabily, Edward Bond, Koltès... Voilà une lecture que je traîne depuis presque deux ans, devant laquelle je fais passer tout ce que je peux, depuis que j'ai fini le chapitre qui me l'avait fait acheter, celui sur les fantômes antiques, dont j'attendais une immédiate utilité. Ce n'est pas que le reste soit sans intérêt, mais après avoir fini au prix d'une endurance et d'une constance qui force ma propre admiration, je trouve que... [Lire la suite]
19 octobre 2014

_L'Ordre libertaire_, de Michel ONFRAY (2012)

Voilà une très belle étude critique que j'ai lue de manière tronquée sur plusieurs mois mais qui vaut sa lecture. Elle a le mérite de proposer une lecture assez cohérente (même si j'ai eu "peur" avant d'arriver à la fin) de la fin de L'Etranger de Camus, sur laquelle tant de personnes, y compris des philosophes,  "se cassent les dents". J'approchais un peu... mais il me manquait cruellement d'avoir lu Nietzsche sur la question du consentement au monde... Du coup, je m'inquiète pour lesdits philosophes de profession en pleine... [Lire la suite]

02 juillet 2014

_Récits pour aujourd'hui_ (anthologie de 2009)

Une petite anthologie destinée aux Lycéens très axée sur l'assimilation d'apologue, plutôt que sur la lecture-plaisir (le faible volume horaire empêche de faire autrement), et très bien faite au niveau de l'apparat-critique. Le choix des textes est intéressant aussi, à part les extraits d’œuvres plus longues dont nous n'avons que des extraits.Pour les fables : Andrée Chedid, Françoise Sagan, Samivel.Pour les apologues : Calvino, Bettencourt, Borges, Buzzati, Bradbury, Tournier...Je le conseillerais à des Lycéens, bien sûr, mais aussi... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 février 2014

_Le Jeu de la damnation_, de Clive Barker (1985)

En Pologne, pendant la 2ème guerre mondiale, Joseph Whitehead va tenter de rencontrer un joueur de poker toujours invaincu, Mamoulian, à la réputation sulfureuse... On le retrouve quelques décennies plus tard, richissime, engageant comme garde du corps un ancien boxer, ancien joueur, Marty Strauss, en prison pour dettes. Que craint-il exactement ? Marty, tout au plaisir de sortir de prison, se le demande pourtant immédiatement : il plane dans la maison de Whitehead une ambiance plutôt lourde, avec Carys, une héroinomane, fille de... [Lire la suite]
02 janvier 2014

_La Fée Carabine_, de Daniel Pennac (1987)

Voilà que la tribu Malaussène héberge des messieurs âgés (un par enfant que fait la mère du héros, ça sera largement suffisant) qui ont la particularité d'être des toxicomanes en manque de drogue. Benjamin et Thérèse essaient de les sevrer et de les garder au secret, à la demande de Julia, la bien-aimée du premier qui est sur une enquête top-secrète. Or la police, l'inspecteur Thian et le jeune Pastor sont également sur une étrange piste de vieilles dames égorgées dans le quartier... On soupçonne très vite Malaussène !... Un rôle... [Lire la suite]
09 octobre 2013

_Gros et heureux de l'être_, de Raoul Mille (1978)

Raoul Mille, écrivain niçois lauréat du Prix Interallié, ne savait pas, au moment où il l'écrivait que sa date de décès lui donnerait raison : l'obèse morbide ne décède pas forcément, sous nos latitudes, plus prématurément que quiconque. De manière autobiographique, mais pas systématiquement sur ce fil directeur, l'auteur examine ce qui fait qu'on peut devenir gros et les pressions immédiates qui s'abattent sur le gros dès l'enfance : sociales, morales, médicales. Il est immédiatement stigmatisé : paresseux, intempérant, probablement... [Lire la suite]