20 août 2019

"L'Oeuvre sans auteur" (Das Werk ohne Autor) de Florian Henckel Von Donnersmarck (2019)

J'ai couru voir ce film chaleureusement recommandé par une amie et je suis convaincue d'avoir assisté à la projection d'un chef-d'oeuvre ! 3H08 qui sont passées plus vite que bien des films que 2H que j'ai pu voir et c'est probablement le meilleur film que j'aie vu cette année. J'ai ri en voyant le nom du réalisateur sur le générique de fin (j'y suis allée avec foi et à l'aveuglette) : évidemment ! évidemment, cela devait être lui ! Kurt Barnert, enfant (Cai Cohrs) qui veut devenir peintre quand il sera grand, vit près de Dresde... [Lire la suite]

12 janvier 2019

_Purge_ de Sofi OKSANEN (2008)

Aliide Truu, veuve de Martin, un apparatchik estonien, trouve en 1992, pratiquement devant sa porte, Zara, une jeune Russe en vêtements sexy et déguenillés à la fois, parlant un peu estonien, terrorisée. La conversation nous amène à penser que Zara avait déjà entendu parler d'Aliide et qu'elle n'est pas devant chez elle par hasard...  Le récit oscille entre différentes dates, croissantes, de la 2ème guerre mondiale, puis de l'après-guerre, et les années 1991 (années de Zara à Berlin) et 1992 (Zara en Estonie). Différents... [Lire la suite]
04 mars 2015

_Le Bruit et la Fureur_ de William Faulkner (1929)

Aux Etats-Unis d'Amérique, dans une petite ville du Sud, une prétendue "grande famille" désargentée vit avec ses quatre enfants, Candace dite Caddy, Maury dit Benjy ou Benjamin, Jason et Quentin, au milieu d'une petite domesticité de couleur. Le temps de narration est complètement décalé, on commence le 7 avril 1928, au moment où Quentin, la fille de Caddy (et nièce de son homonyme cité plus haut), s'enfuit, on continue le 10 juin 1910 où Quentin (son oncle) apprenant le mariage de Caddy, se suicide, puis on revient le 6 avril 1928... [Lire la suite]
16 septembre 2014

"Sextape" de Jake Casdan (2014)

Un couple dont je n'ai pas fait l'effort de me rappeler les prénoms... Bon, OK, je vais voir... Jay (Jason Segel) et Annie (Cameron Diaz, qui court le cachet à ce point-là ?) ont fait une rencontre amoureuse sur le mode "entente sexuelle goinfre" qui leur convient tout à fait. Mais une première grossesse, puis deux, puis le travail, puis la fatigue ont eu raison de ce qui les avait liés tout d'abord. Ils ne pensent plus qu'à une chose, retrouver rapidement cette atmosphère fantasmatique, gloutonne entièrement dédiée à leur plaisir... [Lire la suite]
09 décembre 2012

_"La Fin de la jalousie" et autres nouvelles_, Marcel PROUST (1896)

Les éditions Gallimard ont extrait des recueils Les Plaisirs et les Jours et de L'Indifférent et autres textes, ces quelques nouvelles : "Violante ou la mondanité", "La Confession d'une jeune fille", "Un Dîner en ville" et "La Fin de la jalousie". La première nouvelle ("Violante ou la mondanité") est un conte qui sent son XVIIIème siècle et une morale qui est, ma foi, assez intéressante. Je pense que c'est celle que j'ai préféré dans le recueil, peut-être parce qu'elle était assez facile à lire, et d'analyse plus simple. "D'objet... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
23 août 2012

"Mrs Medwin" de Henry JAMES (1901)

Miss Cutter a réussi le tour de force, pour une Américaine, d'être admise dans la bonne société londonienne. Pour tenir ce qui est désormais son rang, tout en restant soumise à une relative impécuniosité, elle vit dans un appartement minuscule du quartier huppé de Mayfair. De quoi vit-elle ? Des cadeaux de personnes qu'elle introduit à leur tour dans ladite bonne société. Elle est sollicitée cette fois par une certaine Mrs. Medwin dont nous ne saurons pas quelle faute est à l'origine de son ostracisme. Hélas, dans le même temps, Miss... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,